Sélectionner une page
Trouver les hashtags qui cartonnent

Trouver les hashtags qui cartonnent

Que ce soit sur Instagram ou sur Twitter, les hashtags permettent d’identifier votre contenu et de le référencer sur ces plateformes. 

Il s’agit alors de les choisir correctement et d’y passer un minimum de temps : un choix stratégique vous permettra d’être bien positionné, plus visible et de gagner de nouveaux abonnés, voire de futurs clients ! On reprend tout ça ensemble 👇

 

Qu’est-ce qu’un bon hashtag ?

Règle n°1 : oubliez tout de suite les hashtag spam du type #FollowMe !

Un hashtag pertinent est un hashtag qui correspond à votre activité, à votre univers, à une tendance ou qui est directement lié à votre publication.

Voici quelques exemples :

  • Hashtag lié à votre activité : ce sont tous les hashtag qui font référence à l’univers de votre marque, ses valeurs. Vous pouvez également décider de créer un ou plusieurs hashtags de marque, propres à votre entreprise, qui seront un moyen d’exprimer votre vision. Ex : Coca-cola qui a créé #CocaColaLife 
  • Hashtag de tendance : il s’agit des hashtags liés à l’actualité. Ils peuvent référer à des événements de type marronnier (vacances d’été, rentrée des classe, Noël, fête des mères, etc.). La marque Cluse l’avait très bien fait en surfant sur l’automne avec une déclinaison de #fall sous plusieurs formes #falloutfits, #fallmood, #fallleaves.
  • Hashtag lié à des événements nationaux ou mondiaux comme la Coupe du Monde (#CDM2018), culturels (#rentreelitteraire2021), etc. Si vous êtes en panne d’inspiration, faits un tour sur Twitter dans la rubrique Top Trend pour découvrir les sujets les plus discutés du moment !

  • Hashtag lié à votre publication : cela paraît logique, mais pour être certain d’utiliser un hashtag pertinent, celui-ci doit correspondre au contenu publié. Quels sont les différents éléments qui composent votre photo ou texte ? Où cette photo a t-elle prise ? Est-elle en noir et blanc ou avec une teinte de couleur dominante ? Une photo de street art prise à Lyon pourra par exemple comporter les # suivants : #streetart #streetartlyon #street #artderue…

Pour vous inspirer et dégoter des hashtags qui cartonnent, n’hésitez pas à aller regarder ceux qui sont utilisés par vos concurrents ou vos clients ! Les moteurs de recherche d’Instagram et Twitter sont également très utiles et vous permettront de trouver des # liés.

Notre sélection d’outils dédiés aux hashtags !

 

1. All Hashtag

À partir d’un mot-clef, All Hashtag génère une liste de hashtags qui vous aideront à compléter vos publications.

Il existe plusieurs options pour constituer cette liste :

  • top # : l’outil génère des « top hashtags » basés sur votre mot-clé. Les hashtags peuvent être différents du sujet du mot-clé, mais ce sont des hashtags populaires et qui cumulent un nombre important de résultats de recherche.
  • random # : les hashtags aléatoires sont générés en fonction de votre mot-clé de recherche. Les résultats sont des hashtags, qui incluent le mot-clé que vous avez choisi.
  • live # : les hashtags générés sont d’autres hashtags publiés par les utilisateurs ayant utilisé votre mot-clé dans leurs messages.

Vous retrouverez aussi sur l’application les principaux hashtags des tendances pour chaque jour, semaine, mois et à tout moment.  

2. Hashtagiphy

Hashtagify présente certaines fonctionnalités qui rendent cette plateforme unique. Entrez votre mot-clé de base et obtenez entre 10 à 30 # liés à celui-ci avec pour chacun : son taux de popularité, son taux d’utilisation, etc. Vous pouvez ainsi explorer les hashtags liés aux tendances actuelles et à des catégories spécifiques.

L’outil identifie également des influenceurs utilisant des hashtags similaires. 

3. Tagboard

Créez un compte gratuitement sur TagBoard pour réaliser une veille sur des hashtags spécifiques ! L’outil vous permet de faire remonter toutes les dernières publications sur un mot-clé, sur un ou plusieurs réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Google+, etc.)

Une fois votre recherche effectuée, créez un tableau (un « board ») pour enregistrer vos recherches et épinglez les publications les plus intéressantes.

 

J’ai choisi mes hashtags, et ensuite ?

Avoir les bons # c’est bien, savoir les utiliser, c’est mieux !

Il ne s’agit pas maintenant de copier votre liste de 150 hashtags dans toutes vos publications ! Regroupez-les en catégories et sous-catégories selon les différentes thématiques que vous aurez l’occasion d’aborder.

Sur Instagram, nous vous conseillons d’en utiliser une dizaine maximum par publication. La qualité prime sur la quantité !

Testez vos différentes catégories de hashtags et surveillez les publications les plus performantes. Dans la partie Analytics d’Instagram, vous aurez la possibilité de savoir combien de visiteurs ont découvert votre publication (malheureusement, nous n’aurez pas le détail par hashtag). A noter que pour accéder aux statistiques de vos publications, vous devez avant être passé à un compte Instagram Business !

#ToBeContinued ! 

Photo by Jan Baborák ; Annie Spratt 

Construire un reporting réseaux sociaux efficace !

Construire un reporting réseaux sociaux efficace !

Le reporting est un MUST de la liste des outils indispensables pour vos réseaux sociaux ! Ok mais comment le construire ? Quelles données importantes en tirer ? Regardons ensemble quels intérêts de ce fameux tableau de bord et comment le construire pas-à-pas… 

Un reporting, pourquoi faire ?

Le reporting, c’est tout simplement un tableau de bord que l’on interprète :

« Un tableau de bord est un outil de gestion mettant en lumière des résultats grâce à des indicateurs. »

Utilisé dans tous les domaines, l’outil est généralement délaissé quand il s’agit de la gestion des réseaux sociaux et c’est la pire erreur qui soit !

Être présent en ligne demande un travail régulier et peut vite s’avérer chronophage et contraignant… De plus, la mise en place d’une stratégie social media requiert du temps et les premiers résultats peuvent se faire attendre (ce qui, on vous l’accorde, peut vite s’avérer décourageant)…

Voici pourquoi le reporting va devenir votre meilleur allié :

  • Vous aurez sous les yeux toutes vos statistiques – au même endroit- qui vous permettront d’analyser l’évolution et l’impact de vos actions de manière beaucoup plus fluide. 
  • Vous pourrez plus facilement suivre l’évolution de votre stratégie : vous avez atteint vos objectifs ? Si oui, il est peut-être intéressant de concentrer vos efforts sur les outils les plus performants. Si ce n’est pas le cas, quels sont les contenus ou les outils qui ne fonctionnent pas ? Pourquoi ? Adaptez alors vos actions et fixez-vous de nouveaux challenges !
  • Accessible par le reste de votre équipe, il vous servira également de support de partage de l’information. 

 

 Ce qu’il faut à tout prix intégrer dans votre reporting !

1. Les informations essentielles de votre stratégie

Votre reporting réseaux sociaux doit tout d’abord faire apparaître les informations essentielles de votre stratégie digitale (fondamental, surtout si vous travaillez en équipe, pour avoir une trace de ce que qui a été défini).

Voici quelques exemples de ce que vous pourriez indiquer :

  • le lien URL de vos réseaux sociaux : pratique à avoir sous la main !
  • les cibles visées par votre communication : elles ne sont pas forcément les mêmes sur chacun de vos réseaux et impliquent donc d’adapter le ton et le contenu par exemple.
  • les objectifs que vous vous serez fixés pour chacun de vos outils : attention, pour être pertinents, ceux-ci doivent être évidemment SMART. Si cela ne vous parle pas, notre check-list des 5 points essentiels dans la mise en place de votre stratégie digitale est là pour cela !
  • la fréquence de publication : la règle pour réussir sur les réseaux sociaux est d’être régulier tout en prenant en compte les spécificités de chaque outil. À vous de vous fixer un rythme de publication afin d’habituer votre audience à vous lire… et vous y tenir !
  • le type de contenu : photos, vidéos, infographies, articles… À vous de définir votre stratégie éditoriale.
  • les formats d’image : c’est une information qu’on passe son temps à chercher ( et qui change régulièrement). Quel est le bon format pour publier une photo sur Facebook ? Quelle dimension des stories Instagram ? Il est important de respecter ces formats afin d’assurer un maximum de visibilité à vos publications.

 

2. Les objectifs et KPI associés

(exemple de KPIs pour les reportings de l’un de nos clients)

Une fois que vous avez renseigné les caractéristiques de votre stratégie et de vos publications dans votre reporting, il convient maintenant d’y intégrer les objectifs et les KPI à surveiller pour les atteindre.

Pour chaque outil, listez vos objectifs. Voici quelques exemples :

  •  « Augmenter sa notoriété » qui peut être traduit par « Atteindre 500 abonnés sur Instagram d’ici septembre » ;
  • « Engager sa communauté » qui peut être traduit par « Obtenir en moyenne 10 réactions et 5 commentaires sur chacune des publications » ;
  • « Convertir / transformer en client » qui peut être traduit par « Avoir minimum 50 clics sur mes liens commerciaux ».

Indiquez en dessous les 2 à 3 indicateurs de performance qui vous permettront de surveiller l’atteinte de ces objectifs :

  • « Augmenter sa notoriété » : nombre de fan de la page, % de nouveaux abonnés, nombre de mention par des influenceurs, etc.
  • « Engager sa communauté » : nombre de réactions, nombre de partages, nombre de commentaires, nombre de messages privés, etc.
  • « Convertir / transformer en client » : taux de clic, nombre d’inscriptions, nombre d’achats, taux de rebond etc.

 

3. Les contenus qui cartonnent et ceux qui font des flops

(exemple de graphs pour les reportings de l’un de nos clients)

Enfin, pour une reporting complet, rentrez des le détail ! Vous avez atteint vos objectifs (ou pas) : pourquoi ? Grâce à quelle action ou quelle publication ? Une partie de la réponse se trouve bien souvent dans les contenus que vous avez publiés. A vous d’identifier lesquels et définir :

  • Quel format avez-vous utilisé ? Photo, vidéo, texte ? Post album, story…
  • A quelle catégorie de contenu appartenait la publication ? S’agissait-il d’un contenu promotionnel ou d’une actualité ? 

Pour répondre à ces différentes questions, il vous faudra en amont lister toutes les publications postées par outil et les catégoriser. Nous conseillons en général de créer 4 à 5 catégories de contenu différentes au départ (exemple : Actualités // Lifestyle // Produit // Recette). Au bout de quelques semaines, lorsque vous aurez davantage de visibilité, faites le point et accentuez vos efforts sur les catégories les plus performantes !

Le petit truc en plus : travaillez la forme !

Vous avez toutes les informations pour créer un reporting complet mais le rendu n’est pas très sexy ? Travaillez aussi la forme pour le rendre plus agréable à lire et plus visuel : graphiques, illustrations, capture d’écran, catégorisation par couleurs… Laissez parler votre créativité !

(exemple des ‘Top posts’ de l’un de nos reporting pour notre client Delta)

Vous l’aurez compris, le reporting de vos réseaux sociaux est un outil qui doit être personnalisé et construit dans l’optique de répondre à VOS objectifs et vos attentes.

👉 Alors, on s’y met ?

Photo by Isaac Smith on Unsplash

[addthis tool=addthis_relatedposts_inline]
Blog réseaux sociaux : nos 9 inspirations !

Blog réseaux sociaux : nos 9 inspirations !

Vous avez adoré notre liste d’outils indispensables pour le community management ? Vous avez de la chance, notre générosité est sans limite : pour ce nouvel article, nous avons décidé cette fois-ci de vous partager nos meilleures ressources en ligne pour notre veille réseaux sociaux et les bonnes pratiques du parfait community manager !

Vous n’êtes pas sans le savoir : le digital est un domaine en constante transformation. Alors oui, un bon community manager est un community manager en état de veille permanente ! Pour tout savoir des fonctionnalités, nouveautés, usages et autres tendances du moment, voici nos 9 inspirations qui vous permettront l’👁 sur tout ce qui se passe…

Notre sélection de blogs et sites favoris, c’est parti !

1/ Le Blog du Modérateur

Créé par Flavien Chantrel, Le Blog du Modérateur existe depuis 2007 et publie une multitude de contenus, aussi bien sur l’actualité digitale que sur les réseaux sociaux.  Quelque soit le sujet que vous souhaitez creuser, vous y trouverez certainement la réponse !

⭐️ Ce que l’on adore : les statistiques publiées chaque année sous forme d’infographie et la section ‘Outils’ qui permet de découvrir de nouveaux logiciels que l’on a tous envie d’essayer !

le blog du modérateur, veille réseaux sociaux

2/ Le Journal du CM

Le Journal du CM décortique toute l’actualité social média depuis 2013 (et oui, déjà !). On y trouve des contenus qui traitent à la fois du rôle du community manager, du community management en général, du webmarketing, du marketing d’influence, du référencement… Bref, tout ce qui touche à l’opérationnel, mais aussi à la stratégie social media et à l’inbound marketing.

⭐️ Ce que l’on adore : la technicité et la multitude de contenus. On est sûrs d’y dénicher des articles sur les derniers chiffres ou les dernières nouveautés !

le journal du community manager blog réseaux sociaux

3/ Emarketinglicious

Isabelle Mathieu alimente son blog Emarketinglicious depuis 2010 avec toutes sortes d’actualités et de tutoriels dédiés aux dernières fonctionnalités sur les réseaux sociaux.

⭐️ Ce que l’on adore : ses explications sont claires grâce à de nombreuses captures d’écran qu’elle réalise en testant de nouvelles fonctionnalités et les sujets très bien renseignés. Ici aussi, vous pourrez être sûr de dénicher des explications sur les dernières fonctionnalités des plateformes média.

4/ Hubspot

Hubspot commercialise des solutions CRM pour entrperises. Plutôt orienté B to B, son blog propose des contenus axés réseaux sociaux et référencement, mais aussi et surtout axés vente, communication commerciale et social selling. Et le social selling, on adore ça pour les clients !

⭐️ Ce que l’on adore : le discours B to B et le contenu poussé de leurs articles !

Hubspot veille social media pour btob

5/ Live mentor

Live mentor est une école en ligne dédié aux entrepreneurs, freelances et indépendants qui souhaitent développer leur projet. Plusieurs formats sont disponibles (formations courtes, intensives sur trois mois, etc.) sur différents thématiques (‘Comment se faire connaître sur Internet’, ‘Comment réussir en freelance’ ou ‘Comment créer un site joli et visible’…)

⭐️ Ce que l’on adore : Charlotte, notre SMM en cheffe n’a jamais suivi de formation payante. Par contre, elle s’est abonnée à leur newsletter et guette la sortie de leurs cours gratuits qui sont d’une grande qualité ! Elle a notamment eu l’occasion de suivre deux cours gratuits sur Facebook, composés chacun de 4 sessions d’une heure en live avec Alexandre Dana, fondateur de l’école, qui nous partage ses meilleurs retours d’expérience sans langue de bois.

livementor blog social media et stratégie digitale

6/ Later

Later est une plateforme canadienne de plannification sur Instagram. Nous nous en sommes d’ailleurs longtemps servies pour pannifier les posts de nos clients ! Leur blog contient ainsi de nombreux articles sur les réseaux sociaux et (en toute logique) de nombreux contenus sur Instagram et ses fonctionnalités : leurs équipes sont des expertes d’Insta !

⭐️ Ce que l’on adore : le fait que ce soit une source étrangère et anglophone vous assure de tout connaître des dernières actus et nouveautés d’Instagram (parfois même avant qu’elles ne soient disponibles en France). Cela nous permet également d’avoir un regard différent (et In !) des sources que l’on peut consulter d’habitude. D’ailleurs, on ne saurait trop vous conseiller de vous inscire à leur newsmetter !

later blog spécialisé stratégie Instagram

7/ Webmarketing & co’m

Webmarketing & co’m est une plateforme de formation et d’offres d’emploi autour du marketing digital. Ce sont aussi plus de 40 experts du digital qui rédigent des actualités sur le secteur, avec une section dédiée aux réseaux sociaux. Décryptage des dernières tendances et veille sur les stratégies social media des plus grandes marques sont au rendez-vous !

⭐️ Ce que l’on adore : la pluralité d’auteurs explique la diversité des sujets ! Chaque sujet est traité par un véritable expert du domaine et ça se sent.

8/ Mondays

Mondays est une agence de conseil en stratégie digitale et branding. Bien qu’elle n’ait pas de blog, on est super fans de leur newsletter mensuelle et qui décrypte les denrières tendances, toujours avec un oeil stylé et avant gardiste.

⭐️ Ce que l’on adore : leurs focus approfondis sur des outils, des méthodes, des nouveautés et des inspirations. Leur compte Instagram et Linkedin remplissent également ce rôle à merveille !

mondays, newsletter pour tout savoir des réseaux sociaux

9/ Nous ! ☺️

Oui, parce que chaque semaine nous vous mitonnons des articles avec amour ! Parce que chaque semaine, c’est un contenu blog ou réseaux sociaux pour faire la lumière sur un tendance, une fonctionnalité ou des tips pour mieux comprendre le monde ténébreux des alogrithmes. Parce que chaque semaine, c’est un petit bout de nous et de notre expérience d’agence digitale que nous vous partageons ! ❤️

Toi aussi, fais-nous tourner tes inspis !

 

Photo by Good Good Good on Unsplash

[addthis tool=addthis_relatedposts_inline]
Trello : l’outil parfait pour votre calendrier éditorial

Trello : l’outil parfait pour votre calendrier éditorial

Si vous avez bien suivi nos conseils, vous devriez déjà tout savoir sur l’art et la manière de créer votre calendrier éditorial. Pour ce qui est du contenu, on vous laisse gérer ! Pour ce qui est de la planification – on vous l’accorde – l’exercice qui peut s’avérer fastidieux pour certains… Fort heureusement, il le devient beaucoup moins en utilisant le bon outil. Dites bonjour à  Trello !

 

Trello, kézako ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Trello, il s’agit d’un outil de gestion de projet gratuit qui fonctionne avec un système de listes et de cartes. Le gros plus de cet outil, c’est que vous pouvez inviter autant de personnes que vous le souhaitez à travailler sur votre projet. 

Sur une carte, vous pouvez écrire des commentaires, télécharger des pièces jointes, créer des check-list, ajouter des étiquettes et des délais à respecter, attribuer des tâches à un membre de l’équipe, etc. On vous l’assure, rien de sorcier, et vous maîtriserez le « drag and drop » à la perfection ! Cerise sur la gâteau : on dit adieu aux mails multi-destinataires auxquels personne ne répond.

Pourquoi les fonctionnalités de Trello sont parfaites pour votre calendrier édito

Outre les fonctionnalités ‘classiques’ proposées par la plupart des outils, que sont la rédaction de commentaires ou le téléchargement de pièces jointes, Trello vous permet d’aller encore plus loin dans la gestion de votre projet. Et croyez-nous, pour un calendrier éditorial, c’est le feu !

Les check-list

Sur chacune de vos cartes, vous avez la possibilité de créer des check-list. Vous commencez à connaître notre passion pour les to-do list, non ?

Pour votre calendrier éditorial, la check-list sera parfaite pour lister des idées de contenus (idées de posts pour vos réseaux sociaux ou bien sujets de blog), ou pour diviser une tâche complexe en plusieurs actions facilement réalisables.

Ajoutez à cela l’immense satisfaction de pouvoir cocher les tâches accomplies et regarder la jauge se compléter, que du bonheur !

Les étiquettes

Vous allez adorer attribuer des étiquettes à vos cartes ! L’intérêt vous votre calendrier éditorial ? En ce qui nous concerne, nous nous en servons pour indiquer sur quel réseau social nous publierons un contenu donné, ou encore pour classer des sujets de blog par thématique. Le système d’étiquette est également idéal pour indiquer le stade d’avancée d’une carte.

Eexemple pour la validation des posts sur les réseaux sociaux : en cours de création / en attente de validation / validé / à corriger / à refuser.

Les deadlines

Dernier point, vous avez la possibilité d’indiquer une deadline et un rappel à vos cartes. Une fonctionnalité très pratique pour planifier tous vos contenus et garder une vue d’ensemble sur votre calendrier.

Quelques idées de calendrier éditorial sur Trello

Pour rappel, vous trouverez ci-dessous les différents éléments que peut contenir votre calendrier éditorial :

  • le sujet ou le titre de votre publication 
  • le texte rédigé
  • le ou les visuels
  • la date et l’heure de publication
  • le nom de la personne chargée de la rédiger / planifier
  • les plateformes sur lesquelles vous publierez

Vous pouvez évidemment ajouter ou retirer des informations sur votre carte selon vos besoins mais disons qu’il s’agit ici des éléments de base. Concernant l’organisation même de votre tableau, voici quelques exemples...

1/ Un tableau Trello par type de contenu

Idéal pour réfléchir de manière plus globale sur votre stratégie de contenu, un tableau par type de contenu vous aide à catégoriser vos idées d’article et à les étoffer en fonction de votre veille. En un coup d’oeil, repérez les sujets pour lesquels vous disposez du plus de ressources (visuels, texte, vidéo, contact d’une personne à interviewer…) et donc que vous pourrez rédiger facilement. De la même manière, prenez garde à ceux qui vous demanderont plus de temps pour pouvoir vous organiser à l’avance !

2/ Un tableau par mois

Très utile si vous postez plusieurs fois par mois et/ou sur différentes plateformes, le format du tableau au mois vous permet de créer des cartes par réseaux sociaux ou par type de contenu. Dans cet exemple, une carte = une publication. L’intérêt de cette organisation est de visualiser rapidement si nous abordions suffisamment de sujets dans des catégories différentes : recettes, lifestyle, humour…

3/ Un tableau sur une année

Enfin, vous pouvez tout à fait vous créer un tableau sur une année où chaque liste peut correspondre à un mois. Les étiquettes pourront alors vous aider à classer les cartes par plateforme, par type de contenu ou par priorité ! Comme précédemment, chaque carte correspond à une publication, ce qui nous permet de facilement les déplacer d’un mois à l’autre en fonction des sujets que nous souhaitons aborder, des différentes opérations commerciales en cours ainsi que des fêtes et autres dates importantes du calendrier.

 

Comme vous le devinez sûrement, il n’existe pas une, deux ou trois possibilités d’agencer son tableau mais bien des millions (oui, oui). Libre à vous, selon vos priorités et contraintes, de trouver la meilleure présentation pour visualiser l’information rapidement et vous aider à optimiser votre programmation.

Enfin, il est tout à fait possible de cumuler différents modèles comme dans notre cas : un tableau à l’année pour fixer la stratégie globale, un tableau par mois pour définir le contenu puis pourquoi pas, un tableau d’inspiration, un tableau to-do, etc. Le tout est que cela doit vous faciliter la vie, et non pas devenir une contrainte !

À vous de jour maintenant, n’hésitez pas à nous envoyer une capture d’écran de votre tableau et / ou à nous poser toutes vos questions !

Canva : l’outil parfait pour créer vos visuels

Canva : l’outil parfait pour créer vos visuels

Pour animer vos réseaux sociaux, le visuel, c’est la base ! Une belle image rendra votre contenu plus impactant, plus visible dans les fils d’actualité et donc… Plus engageant ! Que ce soit pour annoncer une nouvelle offre, un événement, du lifestyle ou tout simplement une citation qui vous inspire, l’utilisation d’un visuel reprenant votre charte graphique est primordiale pour un joli rendu. Et nul besoin d’être un professionnel sur Photoshop ! De nombreux outils gratuits et faciles d’utilisation sont désormais disponibles, et c’est justement le cas de Canva qui fait partie de notre liste des must have.

Pourquoi Canva c’est cool ?

Un des premiers avantages de Canva, c’est qu’il est disponible en ligne : aucune installation n’est nécessaire. Rendez-vous sur Canva et préférez l’option d’inscription via une adresse e-mail (toujours plus sécurisé que de lier à un réseau social). Une fois sur votre page d’accueil, vous pouvez démarrer en cliquant sur le bouton vert en haut à gauche « Créer un design ».

La force de Canva réside dans sa bibliothèque de templates (= modèles) qu’il met à votre disposition et qui est régulièrement mise à jour.

En arrivant sur la page d’accueil, vous trouverez toutes les catégories dans lesquelles vous pouvez piocher pour trouver le document que vous voulez créer. Et vous avez le choix : post sur les réseaux sociaux, photos de couverture, vidéo, support papier, présentation… Une fois la catégorie sélectionnée, vous n’avez plus qu’à choisir le document sur lequel vous voulez travailler.

Et vous n’avez rien remarqué ? Fini la terrible question des dimensions, Canva vous les donne déjà !

Créez votre premier visuel sur Canva

Le mieux pour tester l’outil, c’est encore de vous montrer comment démarrer !

Une fois que vous avez choisi le format qui vous intéresse (ici ce sera une publication Instagram, disponible dans la rubrique « Réseaux sociaux »), vous arrivez sur votre espace de travail.

Deux options s’offrent à vous :

  • Vous pouvez partir d’un template existant et le personnaliser en ajoutant une image, un logo, en modifiant les couleurs, le texte, etc.
  • Si vous êtes vraiment chaud, vous pouvez aussi créer votre propre design !

Si vous êtes de la team ‘1ère option’, vous pouvez piocher dans les templates qui vous sont proposés tout de suite à gauche. A noter que vous avez accès à un large panel de template gratuits et payants (signalés par une petite couronne – et dont vous pouvez diposer en souscrivant la version payante de l’outil).

Si vous êtes un.e warrior, il ne vous reste plus qu’à utiliser les outils proposés tout à gauche de votre écran.

Comment ça marche ?

La prise en main est assez intuitive, tout fonctionne avec un système de « drag and drop ». Il vous suffit de faire « glisser » les différents éléments dont vous avez besoin sur votre design. Passons en revue ceux dont vous disposez :

  • Importer : pour importer des éléments directement depuis votre pc ;
  • Photos : vous avez là un large choix de photographies que vous pouvez dénicher à l’aide du moteur de recherche de l’outil ;
  • Éléments : photos, icônes, grilles, cadres, illustrations, formes, graphiques dont vous pouvez changer la couleur, la taille et l’inclinaison ;
  • Textes : un grand nombre de polices, manuscrites, bâtons, avec ou sans fond ;
  • Audio : des sons à iontégrer dans vos vidéos ;
  • Vidéos : pour animer vos contenus.

Voici le résultat pour notre visuel !

Vous noterez qu’au dessus de l’espace de travail, vous avez une barre d’outils à disposition qui vous permet d’ajuster les éléments sur lesquels vous travaillez.

Sauvegardez, exportez et partagez !

Ça y est ! Alors, vous voyez que ce n’était pas si compliqué 😉

Une fois votre design terminé, vous avez le choix :

  • de le télécharger sur votre ordinateur au format .png (ou autre d’ailleurs) en cliquant sur le bouton « Télécharger » en haut à droite ;
  • de le partager avec un membre de votre équipe (à définir depuis la page d’accueil), qui pourra le consulter voire le modifier selon l’autorisation que vous lui donnerez.

A noter que vous n’avez pas besoin d’enregistrer régulièrement votre travail : Canva s’en charge pour vous (et ça, c’est balaise !).

Pour finir : galère de retrouver un design que vous avez créé ? Pas de panique, vous retrouverez tout depuis la page d’accueil, dans l’onglet « Tous mes designs » ou « Partagés avec vous ».

Notre tip : une fois que vous avez réalisé vos différents templates, il vous suffira pour les prochaines fois de retourner dessus et simplement les modifier une nouvelle version… Gain de temps assuré !

Et voilà, à vous de jouer ! 😉