Sélectionner une page
Vous trouvez que vos publications LinkedIn manquent de visibilité ?
On comprend que cela vous embête car les enjeux sont importants. Contrairement à d’autres plateformes ayant pour but de vous divertir, LinkedIn est un espace professionnel. Il existe donc trois enjeux majeurs : être vu, être trouvé et entrer en relation.
Et pour cela, il vous faudra comprendre l’algorithme en place sur la plateforme.

Un algorithme qui régit votre fil d’actualité… Et donc vos publications LinkedIn par la même occasion ! 

Le but ultime de LinkedIn et donc des ingénieurs qui se cachent derrière est de vous faire rester le plus longtemps possible sur la plateforme. 

Pour cela, il est évident que le contenu doit être le plus qualitatif possible

L’algorithme a donc été créé pour en faire en sorte de trier pour vous les publications qui apparaissent sur votre fil d’actualité. Exit le contenu qui obtient très peu d’attention. À l’inverse, les posts ayant un temps de lecture élevé et / ou obtenant un engagement important vous seront mis sous le nez en priorité. 

Il est donc primordial – en tant que créateur de contenu – de connaître les grandes règles qui régissent la visibilité de vos publications LinkedIn. 

Comme vous l’aurez compris, deux éléments sont essentiels : produire du contenu de qualité et faire en sorte que celui-ci génère de l’engagement

Créer des publications LinkedIn de qualité : suivez le guide ! 

Vous connaissez votre secteur d’activité mieux que quiconque. Là dessus, on vous fait confiance.

Au-delà de ça, il y a quelques aspects à maîtriser pour créer des publications LinkedIn dans les règles de l’art.

Règle n°1 : vos publications LinkedIn doivent être adressées à une cible précise et identifiée

Rappelez-vous que vous parlez à une audience qualifiée. (Si vous avez bien travaillé votre réseau évidemment) Qui dit audience qualifiée, dit contenu personnalisé afin de répondre aux questions et besoins de celle-ci.

Certes.

Maintenant rappelez-vous également que vos publications LinkedIn passent dans un premier temps par la relecture de LinkedIn. L’algorithme va donc les analyser pour essayer de comprendre :

  • quels sont les principaux mots-clefs ?
  • qui sont les personnes identifiées ?
  • quels sont les hashtag utilisés ?

Cette première analyse lui permettra d’évaluer la pertinence de votre post et de l’adresser à l’audience qui convient. Soyez donc très attentif à chaque mot employé et le plus précis possible !

Règle n°2 : soignez jusqu’à la moindre virgule

Une deuxième analyse, un peu plus poussée cette fois, va s’intéresser à la qualité de votre texte. Merci l’intelligence artificielle : votre orthographe et votre synthaxe devront être irréprochables !

Sur le fond, une analyse sémantique permet également de vérifier la cohérence des mots-clefs utilisés ainsi que celle des hashtag.

Sur la forme, LinkedIn est tout aussi rigoureux et veillera à ce que vous ayez. un texte le plus aéré et lisible possible (pensez aux retours à la ligne pour structurer vos paragraphes ou encore aux espaces dans vos ponctuations.)

Tout cela, vous donne à la fin un score de qualité qui vous permettre d’obtenir plus ou moins de visibilité pour vos publications LinkedIn. Cela vaut la peine de se relire, non ?

Règle n°3 : n’abusez pas des hashtag dans vos publications LinkedIn

Oui, on sait c’est tentant. Contrairement à d’autres plateformes qui vous pénalisent en cas d’abus de # (Salut Instagram), LinkedIn est assez souple.

Mais résistez à la tentation d’en rédiger toute une liste… Plus vous utiliserez de hashtag, moins ils seront ciblés (référence à la règle n°1 !). En effet, si vos publications LinkedIn utilisent les hashtag #environnement et #pollution par exemple, vous ciblez deux domaines différents. LinkedIn pourra donc potentiellement vous pénaliser en se focalisant sur un seul mot-clef

Veillez donc à n’utiliser que peu de hashtag, un ou deux devraient suffire ! 

Règle n°4 : captivez l’attention de vos lecteurs

Plus votre audience passera du temps à lire vos publications LinkedIn, plus vous obtiendrez un score de qualité. 

LinkedIn part du principe que si vos lecteurs vous accordent du temps, c’est que votre post les captive et donc qu’il est intéressant de pousser sa visibilité à d’autres lecteurs

Ne tombez pas pour autant dans le piège de rédiger des pavés de 3km (selon le sujet, pourquoi pas…) mais plutôt de miser sur la qualité encore une fois. Ou encore de jouer sur les formats. Je vous parlerai dans un prochain article du format carrousel qui fonctionne plutôt bien. 

Règle n°5 : laissez vos publications LinkedIn vivre leur vie

Je m’adresse aux « posteurs compulsifs ». J’ai toujours défendu le fait de publier régulièrement, plutôt que frénétiquement.

LinkedIn pénalise en effet les personnes qui publient plusieurs fois par jour. Ou du moins, votre second post risque de cannibaliser le précédent. Selon certaines études, il aurait même besoin du double d’engagement que le premier pour obtenir la même visibilité.

Pire encore, si vous commencez à publier plus de deux fois par jour, LinkedIn risque de vous considérer comme un spam. Résultat : votre compte pourrait bien se retrouver bloqué.

Moralité : au risque de me répéter, misez sur la qualité plutôt que sur la quantité. 🙂

Règle n°6 : favorisez l’engagement

N’oubliez jamais que vous êtes sur un réseau SOCIAL avant tout. Vous n’êtes pas là pour faire votre promotion mais bien pour rencontrer, échanger, développer des conversations.

Et l’algorithme encore une fois y veille également. Il favorise ainsi les publications qui générent de l’engagement.

Pensez donc à inclure dans vos publications LinkedIn des questions, ou encore à mentionner des personnes qui pourraient vous donner leur avis.

Cette dernière règle me permet d’enchaîner avec notre deuxième partie sur l’engagement…

Place à l’engagement : quel est le plus important entre un like, un partage, un commentaire pour vos publications LinkedIn ? 

J’ai eu l’occasion de découvrir le podcast de Caroline Mignaux, spécialiste marketing, qui est une vraie mine d’or !

Selon elle, le partage serait en fait la pire escroquerie.

Quand une personne partage un de vos contenus, il y a pourtant de quoi être satisfait. Cela signifie que cette personne a adoré votre post ! On pense donc que cela est bénéfique pour l’algorithme de nos publications LinkedIn… Et malheureusement à tort…

En effet, pour la plateforme, le partage ne serait finalement qu’un contenu dupliqué. Un simple copier-coller de votre post de base. Et ça, ça ne lui plaît pas ! Pourquoi ?

Tout simplement parce que LinkedIn a un objectif clair en tête : devenir une plateforme de curation de contenu de qualité. Une plateforme où les utilisateurs peuvent avoir accès à des informations exclusives, et non à des contenus dupliqués par plusieurs utilisateurs. En effet, la répétition d’un contenu (même si celui-ci est de qualité) risquerait de lasser les lecteurs.

Les chiffres sont d’ailleurs parlants ! On parle de -80 à -85% de vues sur un contenu partagé VS un contenu que vous partagez vous-même.

L’ultime conseil de Caroline ? Si vous aimez un contenu – ne le partagez pas, commentez-le !

Et dans le cas où vous devez absolument partager un contenu ? Celui de votre page Entreprise par exemple ?

Pas d’inquiétude ! Richard Bliss nous donne 5 conseils à suivre dans le cas d’un partage de publication LinkedIn :

Conseil n°1 : ajoutez à toutes vos publications LinkedIn partagées une description de 180 mots.

Conseil n°2 : utilisez 3 hashtag du post initial (s’il y en a eu évidemment).

Conseil n°3 : taguez le propriétaire du post dans votre texte. (« Merci @…. pour cette actualité ! »)

Conseil n°4 : réussir à faire commenter le propriétaire du post. Posez lui une question et tenter d’entamer une discussion par exemple.

Conseil n°5 : répondre à tous les commentaires dans la première heure.

 

– Un exemple de partage de publication LinkedIn – 

Passons aux commentaires !

Ils sont décrit comme étant le Saint-Graal de l’engagement. Voyons de suite pourquoi :

Il a été observé qu’un commentaire sur une de vos publications LinkedIn génére de la portée. Et pas des moindres.

Environ 8% en plus lorsqu’il s’agit d’un commentaire du propriétaire du post (oui, oui vous même en tant qu’auteur avez un impact !) et de 6% lorsqu’il s’agit d’un commentaire d’une personne extérieure.

Un commentaire est 4x plus puissant qu’un like et 7x plus important s’il est donné dans les 2 premières heures. Et si le propriétaire de la publication LinkedIn répond aux commentaires dans les 2 premières heures, c’est carrément 15 à 20% de vues en plus ! Si c’est dans les 2 à 24 premières heures, on tombe à 5 à 10% puis passer les 24h, il n’y a plus d’impact avéré du post.

En cas de commentaire de moins de 5 mots, on remarque une baisse de – 15 à -20% de portée versus un commentaire plus long. Exit donc les « Merci @François ! », « Très intéressant. », etc.

Enfin, dernière donnée très intéressante (surtout que c’est une pratique que j’ai moi-même recommandé)…

Si vous publiez le premier commentaire sur vos publications LinkedIn, c’est également -15 à -20% de portée en moins.

À l’inverse, si vous répondez à un commentaire d’une personne tierce (cad une personne qui ne fait pas partie de votre premier cercle), cela influence votre portée de 5 à 10% en plus !

En conclusion, le commentaire peut avoir un impact considérable sur votre portée à condition d’être un VRAI commentaire. Pertinent, développé, argumenté… Bref qui donne réellement envie d’échanger avec vous !

Terminons avec les likes.

Il a été observé que les likes augmentent la visibilité de vos publications LinkedIn à hauteur de 2% en cercle 1 et de 3% en cercle 2. L’objectif est donc toujours de réussir à engager des personnes qui ne font pas partie de votre cercle proche mais bien au-delà !

Deux dernières statistiques pour la route :

  • Un like laissé sur une page Entreprise va booster sa portée de 2 à 3%.
  • Il n’y a pas de différence de portée que vous laissiez un pouce en l’air, un « soutien » ou un « j’adore ». Même principe que sur Facebook !

Merci encore à Caroline de Marketing Square pour ces infos et statistiques ! Je vous invite à aller suivre sa chaîne au plus vite. 🙂