IGTV, c’est quoi? Et comment l’utiliser?

IGTV, c’est quoi? Et comment l’utiliser?

Vous l’avez probablement déjà remarqué. Vous êtes connecté à votre compte Instagram et vous avez une petite notification TV dans le coin. Vous cliquez dessus et soudain, une vidéo est diffusée et vous avez l’impression d’avoir complètement quitté Instagram.

Avant de crier au scandale : « Mais, c’est censé être une application photo ! » et de fermer Instagram, on est là pour vous rassurer et vous confirmer que votre application photo préférée possède bien une aussi fonction vidéo qui fait régulièrement parler d’elle dans le monde des réseaux sociaux.

Bienvenue sur IGTV, la fonction vidéo d’Instagram !

Instagram TV, que nous connaissons tous sous le nom d’IGTV, permet aux utilisateurs et utilisatrices de la plateforme de créer des chaînes et d’uploader des vidéos verticales de haute qualité, d’une durée comprise entre 15 secondes et 10 minutes. Les comptes au nombre d’abonnés important peuvent télécharger des vidéos d’une durée maximale de 60 minutes. IGTV existe pour que les instagrameurs et instragameuses puissent créer un contenu plus attrayant pour attirer leur public. Et comme attirer le chalant est l’une des fonctionnalité principale des réseaux sociaux, IGTV mérite d’être étudié de plus près.

Comment utiliser IGTV

Instagram TV a été lancé en 2018 et Instagram a continué à faire des mises à jour pour encourager ses utilisateurs à tester cette nouvelle fonction.

On peut accéder à IGTV avec un compte Instagram personnel ou professionnel, par l’intermédiaire de l’application Instagram elle-même.

Dans l’application Instagram, cliquez sur la loupe dans le menu du bas.

Choses faite, vous serez amené sur l’écran principal des contenus disponibles sur Instagram dont IGTV. En cliquant sur cette option, vous verrez que, tout comme la télévision classique, IGTV propose différentes chaînes. Les chaînes sont associées à des profils Instagram et n’importe qui peut en créer une. Oui, nous pouvons tous obtenir notre 15 minutes de célébrité de star de la télé sur IGTV. Mais nous aborderons comment créer une chaîne IGTV dans un instant, patience…

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voyons à quoi ressemble le paysage d’IGTV.

Sur l’écran principal de recherche Instagram, vous pouvez choisir entre différentes catégories de contenus telles que « IGTV », « Shop » et des contenus thématiques (décor, voyages, architecture…). Une vidéo commencera à être diffusée dès que vous ouvrirez l’écran principal, mais vous pouvez explorer le menu principal d’IGTV en cliquant simplement sur le lien dans le menu supérieur.

Vous pouvez parcourir les différentes chaînes ou vous pouvez utiliser la fonction de recherche si vous êtes intéressé par un sujet spécifique. On a fait une recherche sur le marketing et on a trouvé une longue liste de chaînes à suivre.

Vous pouvez cliquer sur une chaîne spécifique et consulter ses vidéos passées ou naviguer sur son profil via les onglets au dessus des visuels.

C’est un peu comme zapper entre des chaînes de télévision, mais… sur Instagram. Bien entendu, la grande différence entre les émissions de télévision ordinaires et les vidéos d’Instagram c’est que, sur IGTV, il y a de la place pour l’engagement de l’audience.

Vous pouvez aimer, commenter et partager les vidéos d’IGTV tout comme vous le feriez avec un post d’Instagram.

Cela peut prendre un peu de temps pour être complètement à l’aise, mais une fois que vous avez pris le coup de main, vous pouvez trouver tout un monde de contenu qui existe déjà sur IGTV !

Comment créer une chaîne IGTV

Maintenant, disons que vous avez pris un peu de temps pour explorer IGTV et que vous vous dites que vous êtes capable de créer des vidéos Instagram amusantes et engageantes pour vos abonnés.

Il est temps de créer votre propre chaîne ! Si vous n’avez jamais créé de chaîne, c’est tout aussi facile que de regarder IGTV.

Si vous cliquez sur le bouton « + », Instagram vous emmène directement vers une sélection de vos vidéos. En quelques clics, votre chaîne sera configurée. Quand on vous dit que c’est facile !

Vos abonné.e.s Instagram actuel.le.s auront automatiquement accès à vos vidéos IGTV. Vous avez donc déjà un audience vidéo existante et n’avez pas à vous soucier de la constitution d’un réseau d’abonné.e.s. Vous pouvez donc vous concentrer sur la création de vidéos Instagram de qualité.

Pourquoi utiliser IGTV ?

À ce stade, vous pensez peut-être que IGTV c’est bien cool, mais vous êtes censé l’utiliser pour faire quoi exactement ?

Les spécialistes du marketing s’accordent à dire que la vidéo est de plus en plus importante. En moyenne, une personne regarde plus d’une heure et demie de contenu vidéo en ligne par jour et 78 % des marketers affirment que le contenu vidéo leur donne un bon retour sur investissement.

La vidéo est efficace pour établir un lien et raconter une histoire. Et comme les humains sont des créatures visuelles avant tout, les indices visuels peuvent renforcer votre image de marque. La vidéo est facile à consommer pour vos abonné.e.s et elle est en train de devenir une méthode de contenu privilégiée, 85 % des gens déclarent qu’ils aimeraient voir plus de contenu vidéo de la part des marques.

Ces statistiques montrent clairement que le contenu vidéo devrait constituer une part importante de vos stratégies de contenu et de réseaux sociaux ! Instagram TV vous permet de commencer à utiliser simplement la vidéo dans votre plan d’action marketing sur les réseaux sociaux.

Comment débuter avec IGTV

La création de contenu vidéo de qualité n’est pas si difficile non plus avec IGTV. Vous n’avez même pas besoin de tourner votre téléphone sur le côté pour obtenir une bonne image. Vous pouvez filmer directement depuis votre iPhone ou Android. Ensuite, vous pouvez utiliser des applications de montage vidéo gratuites comme Inshot ou Cute CUT pour monter des clips, ajouter des filtres, du texte ou des autocollants à votre vidéo.

Mais avant de commencer à tourner des vidéos, il est primordial de réfléchir aux types de contenu que vous souhaitez partager. Comme pour les autres réseaux sociaux, vous devez réfléchir à la manière dont les vidéos IGTV vous aideront à atteindre vos objectifs commerciaux.

Voici quelques idées sur la façon d’utiliser IGTV :

  • Tutoriels
  • Vidéos éducatives
  • En coulisses
  • Démos produits
  • Présentation de l’équipe ou questions/réponses
  • Visites de bureaux

Quel que soit le contenu que vous créez, assurez-vous qu’il est aligné à vos réseaux sociaux et à vos objectifs commerciaux. On est les premières à regarder des vidéos de chats trop mignons, mais elles ne vous apporteront probablement pas de ventes ou de clients.

Quoi de neuf pour IGTV

L’une des principales mises à jour introduites par Instagram a été la possibilité d’afficher des avant-premières d’une minute des vidéos d’IGTV dans le flux principal d’un profil.

Lorsque vous faites la promotion de vos vidéos IGTV dans votre flux, vos abonnés verront un aperçu d’une minute, puis à la fin de cette minute, la vidéo fera une pause et les abonnés devront cliquer sur le bouton « Continuer à regarder » pour continuer à regarder la vidéo complète dans IGTV.

La prévisualisation de la vidéo restera sur votre page Instagram. Vous pouvez voir la différence grâce à l’icône IGTV dans le coin supérieur droit.

 

Si IGTV ne fait pas encore partie de votre stratégie, il est peut-être temps de se mettre sous les feux des projecteurs et de devenir une star de la vidéo. Ou du moins, de réfléchir à la manière dont vous pouvez ajouter IGTV à votre stratégie de contenu et améliorer votre présence sur les réseaux sociaux grâce à la vidéo.

On aimerait vous entendre ! Utilisez-vous déjà IGTV ? Avez-vous une chaîne IGTV préférée ?

Crédit photo: KAL VISUALS

Instagram : 5 applications pour ajouter de l’audio à vos posts

Instagram : 5 applications pour ajouter de l’audio à vos posts

Photo by Lisa Fotios from Pexels

– Article traduit et adapté de l’article « Instagram Audiograms: 5 Apps for Adding Audio to Your Instagram Posts » de Later écrit par Benjamin Chacon – 

Vous êtes-vous déjà demandé comment ajouter de l’audio à vos publications Instagram ? Vous cherchez à faire la promotion de vos podcasts ou encore d’un extrait audio que vous avez enregistré ? 

Instagram est de base une plateforme sociale basée sur l’image. Elle n’offre donc pas de format audio intégré.

Ce n’est pas pour autant qu’elle n’est pas pertinente pour votre stratégie de diffusion et de promotion de vos contenus audios !

Cela demande simplement de passer par des applications tierces. Et cela tombe bien, il en existe quelque-unes qui vous permettront de transformer vos enregistrements audio et podcasts en véritables clips vidéo sur Instagram, avec des transcriptions si besoin ! 

Quel intérêt d’ajouter de l’audio à vos posts Instagram ? 

La mode du podcast a pris de l’ampleur ces dernières années ! Mais en même temps que grandit notre intérêt pour ce format, l’espace disponible devient de plus en plus encombré.

Si Instagram a su s’imposer comme LE réseau en vogue, il n’en reste pas moins un réseau d’images avant tout.

Ainsi, il est raisonnable de se demander s’il est pertinent de l’envisager. Comment illustrer un contenu qui s’apparente plus à des idées, des pensées voire de l’inspiration sans visuel ?

La réponse se trouve dans un nouveau format très prisé des podcasteurs : les audiogrammes ! Ils vous permettent de partager des extraits audio intéressants tirés de votre podcast. Une manière innovante de toucher de nouveaux publics et abonnés !

Concrètement, à quoi cela ressemble ?  Il s’agit d’un graphique qui représente les fréquences sonores en temps réel – comme celui ci-dessous. 👇

Ces types de publications fonctionnent très bien car elles sont visuellement attrayantes, dynamiques et elles permettent aux utilisateurs de consulter le podcast sans avoir à quitter l’application Instagram.

Alors prêt à vous lancer ?

Voici une petite sélection d’applications pour vous permettre d’essayer !

1) Wavve

Wavve est une application disponible sur ordinateur qui vous permet de transformer l’audio de votre podcast en vidéos animées.

Vous pouvez créer des audiogrammes, ajouter des sous-titres qui accompagnent votre vidéo (ce qui permet à votre public de profiter de votre contenu avec ou sans son).

Voici un exemple tiré du compte Instagram de l’outil Later : 

Wavve offre une version gratuite qui permet de créer 1 mn d’audiogram par mois. Sa première offre payante commence ensuite à 10$/mois

2) Headliner

Headliner ressemble davantage à un outil de montage vidéo.

Mais vous pouvez l’utiliser également pour créer des audiogrammes, transcrire de l’audio et de la vidéo, ajouter des animations de texte et bien plus encore – et pas seulement pour les réseaux sociaux!

L’application vous permet également d’exporter des vidéos complètes (2 heures maximum) vers YouTube.

La version gratuite de Headliner vous permet de créer jusqu’à 10 vidéos par mois. Pour une plus grande utilisation, passez à un compte Pro ou Entreprise pour 12.95$/mois.

3) Anchor

Anchor est bien plus qu’un outil d’audiogrammes. C’est une véritable plateforme de podcast qui vous permet de créer, distribuer, héberger et monétiser votre podcast depuis n’importe quel appareil.

Ils offrent une tonne d’outils de création faciles à utiliser, un hébergement gratuit et même des analyses pour suivre votre croissance. Et, bien sûr, ils ont également des outils pratiques pour créer des extraits vidéo de votre podcast sur les réseaux sociaux.

Et vous savez quoi ? C’est totalement gratuit !!! 

 

4) Audiogram

Audiogram vous offre les mêmes fonctionnalités que les applications précédentes. A ce stade, il s’agit plutôt de différence de design et de prise en main de l’outil, à tester ! 

Publiez jusqu’à 2 vidéos par mois gratuitement ! Par contre, l’outil impose son logo sur votre visuel.  Son premier plan payant démarre à 19$/mois

5) Podcast.co

Podcast.co est également une plateforme de podcasting : en plus de pouvoir créer de superbes audiogrammes, vous allez pouvoir diffuser et développer votre notoriété directement depuis celle-ci. 

Pas de plan gratuit pour Podcast.co mais une période d’essai de 14 jours pour tester la plateforme. Il faudra ensuite choisir entre différents plans payants, le premier démarrant à 29$/mois.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à choisir l’outil qui vous correspond et à tester ! Vous revenez nous dire ce que ça a donné ? 🎥🎼

– Article traduit et adapté de l’article « Instagram Audiograms: 5 Apps for Adding Audio to Your Instagram Posts » de Later écrit par Benjamin Chacon – 

5 conseils pour gérer les réseaux sociaux si vous êtes … Un restaurant !

5 conseils pour gérer les réseaux sociaux si vous êtes … Un restaurant !

Savoir se servir des réseaux sociaux, c’est bien, mais savoir les utiliser à bon escient, c’est encore mieux. Et selon le secteur d’activité dans lequel vous travaillez, l’utilisation que vous en aurez ne sera pas tout à fait la même… Voici donc une série spécialement dédiée à l’art de manier les réseaux sociaux en fonction de votre métier !

Ce premier volet s’adresse tout particulièrement aux restaurateurs. Rassurez-vous, si vous êtes un bar, un salon de thé, une pâtisserie, un food truck, ou tout autre commerce ayant pour mission ultime de faire saliver les gens, cet article vous concerne quand même 😉.

 

 1. Faites figurer les bonnes informations aux bons endroits

En tant que restaurateur (et comme point de vente physique de manière générale), il faut voir les réseaux sociaux comme une réelle extension de votre site internet. Il est en effet très probable que les gens qui vous recherchent se rendent d’abord sur votre page Facebook avant d’atterrir sur votre site web. Alors, êtes-vous sûr d’avoir renseigné toutes les informations indispensables sur vos pages ?

Notre check-list :

  • Votre adresse postale : que vous pouvez renseigner dans l’onglet « A propos » de votre page Facebook. Instagram quant à lui propose un système de localisation des photos sur lesquelles votre établissement est identifié.
  • Votre numéro de téléphone : oui, c’est un peu la base si des clients potentiels souhaitent vous joindre pour des renseignements ou pour réserver.
  • Vos horaires d’ouverture : là encore ce sont des informations essentielles que vous pouvez renseigner directement dans l’onglet « A propos » de votre page Facebook. Pour Instagram, même s’il n’existe pas de rubrique dédiée, vous pouvez faire figurer cette information dans votre bio (comme l’a fait le restaurant malaisien Boleh Lah sur son compte 👇).
  • Votre site internet : pour les visiteurs souhaitent en savoir plus sur votre établissement (menus, prix, accessibilité, lieu, services supplémentaires…). Notons aussi qu’un site internet est souvent bien plus rassurant pour quelqu’un qui ne vous connaît pas.
  • Votre carte/menu : il n’y a pas d’obligation pour ce point-là. Sachez que vous avez la possibilité de la renseigner sur Facebook, toujours dans l’onglet « A propos ». Si vous pouvez le renseigner c’est mieux, cela vous fera une page Facebook bien complète avec toutes les informations au même endroit.

 2. Ne sous estimez pas la messagerie instantanée

Les réseaux sociaux sont un canal d’échange avec vos clients à part entière. Et l’apparition des messageries instantanées sur ces plateformes a largement favorisé cela. Que ce soit pour demander des informations, pour réserver ou pour vous faire un retour, de plus en plus de personnes des messageries directes (surtout Facebook et Instagram) pour dialoguer avec les professionnels.

N’ayez donc pas peur de vous en servir ! Ces canaux, moins formels, vous permettent de jouer la carte de la proximité et de la réactivité pour une meilleure expérience client.

3. Jouer la carte du partenariat

Pour nous – l’équipe de Boots & Cats, qui sommes basées à Lyon, nous sommes sûres d’une chose : notre belle ville regorge de petits restaus, de bons plans, de mille et un concepts, donc… D’une multitude d’influenceurs et de bloggeurs food (ci-dessous l’exemple de My Little Lyon).

Attirez-en quelques-uns chez vous ! Les influenceurs food sont souvent très sympathiques, accessibles et surtout curieux de découvrir de nouvelles adresses : un petit message direct sur Instagram, sincère et authentique (oubliez absolument toute technique de démarchage façon commercial) et entamez la discussion. Si tout se passe bien, vous apparaîtrez peut-être dans un post ou un article bien ficelé qui mettra en avant votre établissement et votre cuisine.

Et croyez-nous, selon la communauté de l’influenceur, vous pourrez bénéficier d’une belle mise en lumière !

4. Mettez le paquet sur les photos food

On ne vous le répétera jamais assez, la photo food, c’est ce qui fait toute la différence ! Et j’irai même plus loin : une page Facebook ou Instagram d’un restaurant sans photo de ses plats… C’est carrément douteux.

Vos photos doivent avant tout : donner envie (c’est mieux) et retranscrire l’univers de votre établissement/concept.

Quelques pistes pour réaliser une photo culinaire qui en fera saliver plus d’un ? Une belle mise en scène, une belle présentation, de beaux produits, une bonne lumière et quelques accessoires…

Si c’est un sujet que vous souhaitez creuser, nous avons détaillé tous nos bons conseils pour la réalisation d’une photo food dans cet article.

5. Aller voir du côté des avis en ligne !

En tant qu’établissement culinaire, il n’y a pas que les réseaux sociaux traditionnels (que sont Facebook, Instagram, Linkedin, Twitter) qui peuvent vous faire gagner en visibilité. Bien au contraire ! Il y a également tous les sites d’avis en ligne : Tripadvisor, la Fourchette et j’en passe… Même les avis Google, qui sont aussi très bons pour le référencement naturel de votre site web.

Nous le savons, ces sites peuvent avoir des impacts non négligeables (en bien ou en mal) sur la réputation et l’activité d’un établissement. Nous avons tous quelqu’un autour de nous qui a :

  • Soit le réflexe d’aller consulter les avis sur un établissement avant de s’y rendre
  • Soit celui de se rendre sur ces sites pour y trouver une nouvelle adresse.

C’est pourquoi il est important d’être référencé sur quelques-uns d’entre eux (au moins les plus connus) pour être visible, avoir une vue de ce qui se dit sur vous et en avoir la maîtrise. Et plus vous avez de commentaires positifs, plus vous optimiserez vos chances de voir l’affluence augmenter…

N’hésitez donc pas à en parler à vos clients et à les inciter à vous laisser un joli avis 😊.

 

Alors que la reprise pour les restaurateurs (et autres commerces alimentaires et lieux de rassemblements) se fait tout doucement depuis le déconfinement, ces derniers n’ont jamais eu autant intérêt à se servir des réseaux sociaux pour communiquer…

Partagez-nous vos bons conseils en la matière !

Photo by Davide Cantelli ; Benjamin Sow ; Shawn Ang on Unsplash

Compte pro et compte perso sur Instagram: quelle différence ?

Compte pro et compte perso sur Instagram: quelle différence ?

De nos jours, les réseaux sociaux sont l’un des meilleurs moyens de promouvoir une entreprise.

Mais de nouvelles règles apparaissent constamment sur la façon d’utiliser vos comptes sur les réseaux sociaux, sur quelles marques peuvent s’adresser à vous et sur la manière de publier sur votre compte pour rester sur la « liste des enfants sages ».

Début 2018, Facebook a pris des mesures sévères contre les spams, les faux comptes et, d’une manière générale son utilisation de manière pas vraiment cool. Ce qui est une très bonne chose.

En conséquence, un changement notable fut la séparation des comptes professionnels et des profils personnels.

Vous pouvez lire notre point de vue sur les pages professionnelles de Facebook ici, mais aujourd’hui, nous abordons la différence entre un compte personnel et un compte professionnel sur Instagram et ce que cela signifie pour votre entreprise.

Les comptes pro Instagram existent depuis un certain temps, mais à quoi servent-ils vraiment ?

En bref, un compte professionnel Instagram vous permet de promouvoir votre entreprise tout en satisfaisant la plateforme, qui, en échange, vous fournira des statistiques et la possibilité d’utiliser des publications sponsorisée et du Social Media Advertising pour vous aider à vous développer.

Sinon, tout fonctionne comme un compte personnel, où vous publiez des photos, des vidéos et des stories sur votre entreprise afin de créer des liens avec vos clients, existants et nouveaux.

Plutôt pas mal, non ? Alors pourquoi ne voudrait-on PAS d’un compte professionnel ?

Facebook a racheté Instagram en 2012. Donc les changements qu’ils ont apportés début 2018 concernent les deux plateformes. Ils ont aussi limité la portée organique (nombre de personnes qui voient votre message) des comptes, profils et pages d’entreprise.

Pourquoi ont-ils fait cela ? Parce qu’Instagram tient vraiment à montrer à ses utilisateurs ce qui est le plus intéressant pour eux : les photos de leurs amis, des citations inspirantes et des chats portant des nœuds papillons.

Voyons donc la différence entre un compte professionnel et un compte personnel Instagram ; et de quel compte vous avez besoin.

Pourquoi créer un compte entreprise sur Instagram ?

De nos jours, toutes sortes de choses se disputent notre attention. Les smartphones nous permettent de choisir ce que nous voyons, entendons et lisons à tout moment. Ainsi, lorsque vous voulez développer une entreprise ou une marque, il est logique de se mettre là où sont les « paires d’yeux » ou, pour employer des termes moins bizarres, de « chercher l’attention ».

Instagram compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois. Cela signifie que plus d’un milliard de personnes donnent de leur attention à cette application chaque mois.

C’est beaucoup d’utilisateurs ! Et beaucoup d’attention.

Imaginez les possibilités d’atteindre de potentiels clients rien qu’en utilisant Instagram !

Non seulement les gens sont attentifs à Instagram, mais ils le sont tout la sainte journée.

Instagram Stories, les courtes vidéos et photos qui disparaissent après 24 heures, compte plus de 400 millions d’utilisateurs actifs par jour, soit le double des utilisateurs quotidiens de Snapchat.

Donc si vous essayez d’être là où se trouve l’attention de vos clients, Instagram vous offre une opportunité incroyable de développer votre activité.

Mais, avant de nous emballer, n’oublions pas que l’objectif d’Instagram existe est de mettre en face de ses utilisateurs les sujets qui les intéressent (les chats qui portent des noeuds papillon !)

Ainsi, lorsque les marques débarquent pour profiter de la fête, les règles à suivre sont légèrement différentes.

Bonne nouvelle ! Si vous suives bien les règles et que vous restez sur la liste des « enfants sages », Instagram vous offre de nombreuses fonctionnalités et outils spécialement conçus pour vous aider à atteindre plus de clients ! Des choses comme un bouton de contact où vous pouvez mettre votre adresse électronique et votre numéro de téléphone, un endroit pour votre adresse physique et votre localisation, et même la possibilité d’ajouter des liens à vos articles Instagram.

Une fois que vous avez atteint plus de 10 000 abonnés, vous pouvez ajouter la fonction « swipe up » à vos articles. Cela permet aux gens de passer d’Instagram à n’importe quel lien que vous voulez partager avec eux ! Ou, si vous voulez utiliser cette fonction avant d’atteindre le seuil des 10 000 abonnés, vous pouvez passer par une story sponsorisée et inclure un lien !

Contrairement à un compte personnel, le compte professionnel ne peut pas être défini comme « privé ». Si votre compte est privé, seuls vos abonnés pourront voir vos messages, vos articles et vos commentaires. De plus, les potentiels nouveaux abonnés doivent « demander » à suivre votre compte ; ce que vous pouvez accepter ou refuser.

Si vous vous souciez de la protection de votre vie privée sur les réseaux sociaux, il est préférable d’utiliser d’abord un compte personnel et de, potentiellement, le changer plus tard lorsque vous vous sentirez plus à l’aise.

Toutefois, les comptes privés ne vous donnent pas vraiment la possibilité d’accroître votre notoriété et votre « capacité de découverte » reste un élément très important pour promouvoir votre entreprise. Sans ça… 🤷🏻‍♀️

Les comptes personnels vous permettent de relier plusieurs pages et profils Facebook. Les comptes professionnels ne permettent d’en lier qu’un seul. Instagram essaie vraiment de séparer les publications personnelles des publications pro, donc si vous voulez partager un message d’Instagram vers Facebook, ce doit être d’un compte pro vers une page pro.

Qui a besoin d’un compte-entreprise sur Instagram ?

Si vous souhaitez promouvoir votre marque en utilisant Instagram, vous avez besoin d’un compte professionnel.

Ces comptes sont parfaits pour les influenceurs, les photographes professionnels, les blogueurs, les marques en e-commerce, les consultants/coachs, les entreprises de services, les auteurs, etc.

Mais si vous voulez juste partager des conseils de mode, des photos ou des tutoriels de maquillage pour le plaisir, vous pouvez vous lancer avec un compte personnel (quitte à le transformer en compte « créateur » plus tard).

Un compte professionnel a pour avantage majeur de pouvoir faire des rapports et des analyses. Je sais ce que vous pensez : « Qu’est-ce que je fais avec ces analyses ? »

Ne vous inquiétez pas, la manière dont Instagram décompose ses statistiques a du sens, ce n’est pas qu’un tas de chiffres. Lorsque vous passez en compte pro, vous avez accès à toutes sortes de données sur vos abonnés.

Reporting et analyse sur l’onglet Statistiques

Lorsque vous créez un compte professionnel, vous avez accès toutes sortes de données.

Voici quelques exemples de ce que la fonction Statistiques vous montre !

  • Activité – Vous savez combien vous avez d’abonnés, mais combien de personnes consultent votre compte ? L’onglet Activité vous permet de voir combien de personnes ont interagi avec votre profil chaque jour de la semaine précédente. Cela signifie le nombre de visites (ou d’affichages) de votre profil et le nombre de clics sur le site web. La fonction Statistiques compare également votre activité par rapport aux semaines précédentes !
  • Contenu – Vous êtes apprécié, mais combien de personnes voient vos messages ? L’onglet Contenu vous permet de voir le nombre d’impressions que chaque message a reçues, afin que vous puissiez vraiment savoir si des éléments comme les hashtags augmentent votre portée ! Vous pouvez voir cela non seulement sur vos messages, mais aussi sur vos articles et vos promotions (publicités).
  • Audience – Vous vous demandez si vous attirez votre client idéal ? L’onglet « Audience » vous indique la provenance géographique, la tranche d’âge et le sexe de vos abonnés. De plus, il vous indique le jour et l’heure où ils sont les plus actifs sur Instagram. Et, en sachant cela, vous avez la possibilité de publier quand ils sont sur l’application. Pas bête…

Comment créer un compte pro sur Instagram

Si vous êtes nouveau sur Instagram, obtenir votre compte professionnel est simple ! Tout d’abord, assurez-vous que l’application Instagram est bien téléchargée sur votre téléphone. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à suivre ces 10 étapes:

  1. Vous pouvez commencer de trois façons différentes: en utilisant votre compte Facebook personnel, en utilisant une adresse électronique ou un numéro de téléphone, ou en ouvrant un profil perso existant que vous souhaitez convertir.
  2. Le démarrage est facile ! Il vous suffit de sélectionner l’option « S’inscrire » en bas si vous avez besoin d’un nouveau compte.
  3. Si vous souhaitez vous inscrire sans compte Facebook ou Instagram existant, il vous suffit de fournir vos informations à l’étape suivante.
  4. Créez un mot de passe. Vous voyez, c’est facile!
  5. Entrez le nom d’utilisateur que vous souhaitez. Vous aurez aussi la possibilité de le changer plus tard.
  6. La partie la plus importante du paramétrage ? Votre photo de profil ! Utilisez une image qui symbolise votre entreprise, comme un logo ou une mascotte.
  7. Remplissez les informations demandées, puis sélectionnez « Essayer Instagram Business Tools » pour convertir le compte en un compte professionnel.
  8. Ta da! Vous avez un compte professionnel Instagram !
  9. Il vous sera demandé de connecter votre compte Instagram à une page Facebook (et non à un profil). Vous pouvez passer cette étape pour le moment si vous n’avez pas de page.
  10. Enfin, vous devrez sélectionner une catégorie et une sous-catégorie pour que les gens sachent quel type de marque vous êtes. Et c’est tout ! Vous êtes prêt à communiquer !

Alors vous êtes prêts ! Vous pourrez commencer à obtenir des informations sur vos abonnés dès que vous en aurez au moins 100. Lorsque vous aurez dépassé les 10 000 abonnés, vous débloquerez d’autres façons d’utiliser l’application, par exemple en incluant un lien dans vos Stories, et d’une manière générale, vous aurez accès aux nouvelles fonctionnalités de la plateforme avant les autres.

TL;DR*

Les comptes professionnels sont le moyen qu’Instagram propose aux entreprises d’utiliser sa plateforme sans enfreindre aucune « règle sociale ». Ils vous donnent accès à des informations très utiles sur vos abonnés et vous aident à toucher de nombreux nouveaux clients potentiels ! Si vous envisagez d’utiliser Instagram pour accroître la visibilité de votre marque, nous vous recommandons de créer un compte professionnel.

Comment allez-vous utiliser votre compte professionnel Instagram ?

*Too Long, Didn’t Read (Trop Long, Pas Lu)

Crédit photo: Alice Donovan Rouse

Photographie culinaire : comment réussir vos clichés food à tous les coups !

Photographie culinaire : comment réussir vos clichés food à tous les coups !

Qui ne s’est jamais pris la tête pour réaliser LA photo food parfaite destinée à faire saliver ses abonnés Instagram ? Un peu galère nous dites-vous ? C’est normal, la photographie culinaire, c’est tout un métier. Mais sachez qu’il existe quelques règles de base pour tendre vers le cliché parfait. Et ce n’est pas Fanny notre experte photo qui dira le contraire 😉

Que vous soyez instagrameur food ou professionnel de la restauration, voici 9 conseils qui vous aideront à mettre en valeur vos plus belles créations gourmandes ! 📸

1. De belles matières premières, la base.

Avant toute chose, pour une photo culinaire réussie, il nous faut … De beaux produits ! Cela paraît peut-être évident, mais c’est important : les produits frais apporteront une texture et une couleur naturelle qui feront toute la qualité de votre cliché.

Crédits photo : Ella Olsson

2. Un fond cohérent

Vous avez bien plus de choix que vous ne l’imaginez ! Du bois, du tissu, du marbre, de l’ardoise… Autant de textures à tester et à explorer. Pas de consigne particulière, si ce n’est que votre fond ne doit pas voler la vedette à votre produit/plat. Evitez donc les couleurs trop flashy ou les motifs qui attireront l’œil.

👉 De manière générale, les bois sombres, les plaques ou les ardoises fonctionnent avec des produits hivernaux ou des plats généreux et bien garnis. Les marbres et bois clairs seront plutôt adaptés à des produits frais et légers. Mais ce n’est pas une vérité absolue, à vous de tester !

Crédits photos : Brooke Lark

3. Des accessoires qui ont du style

Les accessoires utilisés sont vraiment importants puisque ce sont eux qui donneront du style à votre photo. Gardez à l’esprit qu’ils doivent être cohérents avec votre plats/produit. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe mille et une possibilités :

  • Assiettes
  • Serviettes/torchons
  • Couverts
  • Ustensiles (cuillères en bois, couteaux de cuisine, rouleau à pâtisserie, fouet…)
  • Plaques de cuisson
  • Contenants (plats à tarte, bols, bocaux…)
  • Planche à découper

Crédits photo : Annie Spratt

4. Une association de couleurs efficace

En photographie comme dans le domaine artistique en général, il existe des règles en ce qui concerne les associations de couleurs. En voici trois :

  • Les couleurs chaudes/couleurs froides
    Comme vous le savez sûrement, les couleurs chaudes évoquent généralement l’action, le dynamisme, la chaleur ; les couleurs froides quant à elles sont synonymes de froid, de calme et d’apaisement.
  • Les couleurs complémentaires
    Les couleurs complémentaires sont celles qui sont opposées l’une à l’autre dans le cercle chromatique des couleurs. Associées ensemble, elles donneront davantage de contraste à votre photographie, ce qui la rendra dynamique et lui donnera du caractère.
  • Les couleurs analogues
    Les couleurs analogues sont celles qui se suivent sur le cercle chromatique. Associées ensemble, elles apporteront cohérence et sérénité à vos clichés.

Crédits photos (de gauche à droite) : Monika Grabkowska ; Hessam Hojati ; Caitlin Mclean

5. Une composition qui capte le regard

La composition est un point très important en photographie, mais aussi un peu technique. Si vous n’êtes pas un pro, ce n’est pas grave. Voici trois compositions que vous pourrez facilement mettre en place :

  • La symétrie
    L’idée ici est d’arriver – à travers la disposition de vos éléments – à créer un effet de symétrie sur votre photo. Il en résultera un effet d’équilibre et d’hoarmonie.
  • Les formes répétées
    Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des formes (l’effet sera accentué si elles sont géométriques), de façon répétée. Cela aura apportera davantage de dynamisme à votre photographie.
  • Les lignes convergentes
    Vous avez placé tous vos éléments et pourtant quelque chose ne fonctionne pas… Essayez de les disposer autrement tout en créant des axes imaginaires. Inconsciemment votre œil discernera ces lignes, rendant la photo beaucoup plus cohérente et agréable à regarder.

Crédits photos (de gauche à droite) : Creatv Eight ; Brooke Lark ; Brooke Lark 

6. Quelle lumière ?

Globalement, tout le monde s’accordera à dire que rien ne vaut la lumière naturelle. Plus vous serez proche d’une source lumineuse, plus votre produit/plat sera facile à photographier. Quant au moment de la journée, à vous de tester, mais sachez que la lumière varie selon les heures : le matin elle sera plus douce, ce qui apportera légèreté à votre photographie ; en pleine journée la lumière est plus intense, ce qui apportera davantage de contrastes au niveau des couleurs ; en fin de journée la lumière déclinante apportera plus d’ombres.

👉 Si vous êtes équipé.e n’hésitez pas à utiliser des réflecteurs ou des panneaux blancs qui vous permettront de réfléchir la lumière à des endroit stratégique de votre photo. Et là vous ne serez pas loin du photographe pro ! 😉

Crédits photo : sheri silver

7. Le bon angle de prise de vue

Trouver l’angle de vue idéal peut devenir un véritable casse-tête ! Pour vous aider, voici les deux prises de vue les plus courantes et les plus efficaces :

  • La prise de vue du dessus
    D’un point de vue composition, elle vous permettra de réaliser des photographies bien ordonnées (ingrédients d’une recette) ; de donner une impression d’abondance (table garnie) ; ou bien de mettre en valeur des plats avec beaucoup de détails (bowl).
  • La prise de vue de côté (45°)
    Elle est intéressante si vous avez peu d’éléments à mettre en avant. C’est aussi la prise de vue idéale pour des produits type burger, glace, bouteille qui sont difficiles à mettre en avant vue du dessus… En optant pour cette prise de vue, n’hésitez pas à jouer sur la profondeur des champs : cela vous permettra d’apporter davantage de qualité à votre photographie et de mettre en avant l’élément principal. La bonne nouvelle, c’est que les smartphones dernière génération proposent désormais cette option !

👉 Une fois que vous avez opté pour une prise de vue, nous vous conseillons de tester plusieurs angles pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Crédits photos (de gauche à droite) : Deva Darshan ; Edgar Castrejon ; Calum Lewis

8. Une post production méticuleuse

La post production est une étape qui devrait vous prendre un peu de temps (surtout au début), mais croyez-nous, ça vaut le coup !

Parmi les points de votre photo que vous aurez à retoucher : la luminosité (incontournable), les contrastes, les ombres, la saturation, la netteté. Avec la montée en puissance d’Instagram, de nombreux outils de retouches et de filtres gratuits ont vu le jour. Dans un précédent article, nous vous en présentions trois.

Si vous utilisez un appareil photo, nous ne saurons que trop vous conseiller de shooter et développer vos photos au format RAW : même si la qualité de la photo ne vous semblera pas optimale, ce format vous permettra une grande marge de manœuvre en matière de retouches !

👉 Dernier conseil n’abusez pas des retouches et veillez à ce que votre photo reste naturelle ! Elle n’en sera que plus qualitative 😉

 

9. Et beaucoup de passion !

Evidemment, si votre plat ou votre produit ne vous inspire pas, cela s’en ressentira à coup sûr sur votre photo. Un dernier conseil donc : éclatez-vous !

A vous de jouer et de nous faire saliver ! 🤤🍰

Si vous souhaitez aller plus loin dans l’art de la photographie culinaire et en connaître tous les rouages, nous vous conseillons la très complète et instructive ToolBox de Fraise & Basilic ! 

Sources :

Pendant ce temps, Instagram débloque la messagerie directe et les lives sur ordinateur

Pendant ce temps, Instagram débloque la messagerie directe et les lives sur ordinateur

Vous qui utilisez souvent Instagram depuis votre ordinateur, n’avez-vous pas remarqué un petit changement ces derniers temps ? Non ? Et pourtant, voilà qui devrait ravir de nombreux community managers : il est désormais possible d’envoyer et recevoir des messages privés, mais aussi de regarder des lives IG directement depuis votre pc et depuis la plateforme ! Des fonctionnalités jusqu’alors disponibles uniquement sur l’application mobile…

La Messagerie Directe Instagram sur ordinateur : du pain béni pour les community managers !

Gérer les messages privés d’une marque sur Instagram sans avoir à se rendre sur l’application mobile de la plateforme… Jusqu’ici, cela relevait souvent du casse-tête pour les community managers. Parmi les solutions qui s’offraient à eux, nous avions quelques outils de modération payants, ou bien la possibilité de répondre aux DM (Direct Messages) Instagram directement depuis la boîte de réception Facebook de la page entreprise.

Une fonctionnalité (utilisable au moment même où vous lisez cet article) qui a l’avantage de faire gagner un temps précieux aux modérateurs ! Mais qui présente néanmoins quelques limites :

  • La modération depuis la page Facebook se limite aux entreprises et aux community managers…
  • … Qui nécessite donc d’avoir une page Facebook entreprise
  • Dans la pratique, il n’est pas possible de créer une nouvelle conversation, ni individuelle, ni groupée

 Ce qui nous amène aux faits. Déjà en ce début d’année, Instagram annonçait des tests en cours pour le développement de la fonctionnalité DM depuis un navigateur web étaient. Et nous y voici !

Est-ce que ça fonctionne comme sur l’application ? La réponse est oui. Sans installer l’application Instagram sur votre pc, vous pourrez depuis votre navigateur web :

👌 envoyer des messages, en recevoir et y répondre !
👌 liker les messages que vous recevez
👌 créer une conversation groupée
👌 gérer les invitations par message
👌 partager du contenu via la messagerie directe.

Regardez les lives de vos comptes préférés depuis votre PC !

Ce n’est pas un scoop, ces dernières semaines ont eu un effet de boost sans précédent sur les moyens de communication et rendez-vous à distance. Parmi les outils plébiscités : les lives Instagram ! Eux aussi n’étaient jusqu’ici réservés qu’à l’application mobile…

Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne (merci le confinement ?). Vous pouvez désormais suivre votre cours de yoga sur un écran de pc ou de tablette, et ça c’est quand même beaucoup plus pratique.

Ce qui ne change pas :

👌 vous accédez au live depuis le compte de celui qui l’organise
👌 durant le live, vous pouvez lire les commentaires et poster les vôtres

Ce qui change (mais pour notre plus grand bonheur) :

👌 la taille de votre écran est prise en compte pour l’affichage de la vidéo
👌 les commentaires apparaissent à droite de la vidéo : ils ne sont pas en transparence pour ne pas gêner la visibilité. 

Source : Android Police ; « Les diffusions Instagram en direct peuvent désormais être visionnées sur le Web »

A noter, qu’il sera nécessaire d’installer l’application Instagram sur votre pc. La seule limite que nous avons en revanche relevé sur cette nouvelle fonctionnalité : vous ne pouvez pas encore créer vos propres lives depuis votre ordinateur. Peut-être la prochaine étape pour Instagram ?

Sources :
Sharing Agency ; « Messages privés et lives Instagram disponibles sur ordinateur »
Phonandroid ; « Instagram : vous pouvez maintenant suivre les lives depuis un navigateur pc »

Crédit photo: Erik Lucatero

16 exemples d’utilisation de la fonction Carousel d’Instagram

16 exemples d’utilisation de la fonction Carousel d’Instagram

Début 2017, Instagram a introduit la possibilité d’inclure jusqu’à 10 images et vidéos dans une seule publication – et depuis, cette fonctionnalité est devenue ÉNORME dans le partage de contenu.

Et pour les moments où vous n’arrivez pas à choisir un seul selfie. Tout est dans les angles de prise de vue, non?

Voici un exemple tiré de Entertainment Weekly :

Notez bien cette légende qui mentionne un lien pour en savoir plus dans la biographie du profil – toujours important lorsque vous essayez de générer du trafic vers votre site web à partir d’Instagram !

Maintenant que cette fonctionnalité existe depuis un certain temps, examinons comment certaines grandes marques l’utilisent pour enrichir le contenu qu’elles partagent ; et comment vous pouvez faire de même.

Comment tirer le meilleur parti de cette fonctionnalité majeure ?

Voyons comment vous pouvez l’utiliser !

Allez en coulisses

Donner à vos fans et à vos abonnés un aperçu de ce qu’il se passe en coulisses n’est pas seulement une bonne idée lorsque vous écrivez un article de blog – c’est aussi une utilisation parfaite de cette fonction d’Instagram.

Par exemple, lorsque la librairie Strand Book Store de New York invite les auteur.e.s à signer leurs derniers ouvrages, ils peuvent publier des photos les montrant au travail :

Vous pouvez également donner à vos fans et à vos abonnés un avant-goût de ce sur quoi vous travaillez, comme dans cet aperçu des coulisses de Disney :

Les photos avant/après sont une autre façon d’utiliser cette fonction pour récompenser vos abonnés, comme dans ce post de DC Comics :

Bien sûr, la vie (et Instagram) ne se résume pas à des photos ; ce qui nous amène à la prochaine grande façon dont les marques tirent parti de cette fonctionnalité !

Donnez vie à votre publication grâce à la vidéo

Instagram vous permet de mélanger et de faire correspondre des images et des vidéos, de sorte qu’une seule publication peut contenir les deux !

Vous pouvez aussi choisir de ne faire que de la vidéo, comme dans ce post de l’Instagram officiel des Academy Awards :

BuzzFeed Tasty, qui se spécialise dans les recettes de cuisine, utilise la vidéo dans ses carrousels pour faire la démonstration des instructions :

Des messages comme celui-ci ne se contentent pas de vous montrer ce qu’il faut faire, ils vous disent tout en détail en incluant la recette complète qu’ils vous montrent dans la légende du carrousel.

Ce qui nous mène tout droit à la prochaine grande tendance que vous pouvez essayer :

Utilisez votre légende pour raconter l’histoire

Tout comme Facebook, Instagram vous donne beaucoup de place pour vos légendes ; et son format « taper pour agrandir » permet d’accéder très facilement à des légendes plus longues sans quitter votre flux.

Profitez de l’espace dont vous disposez et utilisez vos légendes pour contextualiser une série d’images/vidéos ayant un thème commun, comme le fait Teen Vogue ici :

Voici un autre exemple du Washington Post:

Vous pouvez même créer un graphique personnalisé pour mettre un peu plus de contexte dans la série de médias de votre poste Instagram !

Et n’oubliez pas que l’important n’est pas uniquement ce que vous avez à raconter…

Suscitez une conversation dans vos commentaires

Comme beaucoup de des stratégies évoquée, cette dernière n’est pas une nouveauté. Bon sang, inviter les gens à partager leurs pensées en commentaire, c’est la base de la communication sur les réseaux sociaux !

Mais cette stratégie et beaucoup d’autres de cette liste ont en commun le fait que la fonction carrousel d’Instagram vous permet de le faire de manière inédite.

Par exemple, regardez comment MTV fait parler les utilisateurs en incluant différentes photos dans une seule mise à jour et en leur demandant leur avis :

Bien entendu, les légendes ne sont pas le seul endroit où vous pouvez utiliser des mots ; et elles ne sont pas non plus le seul endroit où vous pouvez faire réfléchir les gens !

Soyez créatifs avec du texte en image

Nous avons vu plus haut la manière dont vous pouvez créer une image de citation personnalisée à inclure dans votre publication Instagram, mais ce n’est pas tout ce que vous pouvez faire avec des graphiques !

Par exemple, regardez comment Refinery29 utilise les données pour créer une expérience de type infographie :

En visualisant les données et en donnant un contexte supplémentaire à votre légende, vous pouvez raconter une histoire interactive et captivante dans un seul et unique post Instagram.

Et aussi précieux que soit ce type de contenu, au bout du compte, vous êtes une marque, ce qui signifie qu’il y a une autre façon d’utiliser cette fonctionnalité !

Montrez votre marchandise

Vous méritez d’être fier de ce que vous avez à offrir, et il est parfois difficile de le montrer correctement en une seule image !

Il s’agit peut-être d’un produit qui a fière allure sous différents angles ou qui peut être utilisé de différentes manières. Comme celui-ci, du compte Instagram d’Etsy :

Peut-être lancez-vous plusieurs nouveautés en même temps, comme dans cet exemple de la marque Promod :

Que vous souhaitiez mettre en valeur un seul ou plusieurs articles, la fonction carrousel d’Instagram vous offre une grande liberté !

Enseignez quelque chose

Le fait de pouvoir partager plusieurs images ou vidéos en un seul post les rend beaucoup plus interactives, ce qui est parfait lorsque vous voulez partager des conseils et des fun-facts !

Merriam-Webster utilise des messages comme celui-ci pour partager son mot du jour : la première image donne une définition, tandis que la seconde donne des exemples de ce mot dans une phrase…

L’éditeur de bandes dessinées Marvel fait quelque chose de similaire en partageant des anecdotes sous forme de questions-réponses :

La fondation ACLU utilise même cette fonction pour s’assurer que les gens sont informés de leurs droits de citoyens !

Comment pouvez-vous utiliser plusieurs images dans un seul message pour éduquer vos fans et vos adeptes ? Comment peuvent-ils bénéficier de votre expérience et de votre expertise uniques ?

Utilisez-vous déjà cette fonction ? (Et un dernier conseil pour la route)

Que pensez-vous de cette fonctionnalité d’Instagram ?

Vous vous voyez l’utiliser ?

Un outil utile ou une distraction inutile ?

Faites-nous savoir ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous !

Oh, et comme promis, un dernier conseil :

Dans le flux Instagram d’un utilisateur, la première image d’un carrousel n’est pas toujours la première image qui s’affiche. Instagram veut que les utilisateurs fassent défiler les images à gauche et à droite, donc parfois la première image qu’un utilisateur voit sera en fait la dernière du carrousel, ou une de celles du milieu !

En fonction de ce que vous partagez, il peut donc être judicieux d’utiliser la légende pour demander aux utilisateurs de faire défiler le carousel jusqu’au début. Ainsi, si le fait de visualiser les images dans un certain ordre fait une différence, vous pouvez vous assurer qu’ils voient l’ensemble !

Nous vous laissons avec cet exemple de Dwayne Johnson, qui fait exactement ça :

Inspirant, non? 😜

Photo by lalo Hernandez

Une communication exceptionnelle pour une situation exceptionnelle ?

Une communication exceptionnelle pour une situation exceptionnelle ?

A situation exceptionnelle, communication exceptionnelle ? Nous en faisons l’expérience en ce moment même… La semaine dernière, nous évoquions la discrétion comme une option largement préférable à une communication inchangée, qui risquerait d’être déplacée dans un contexte tel que celui que nous vivons.

Mais une fois le ménage fait sur ce qui était prévu, comment rebondir ? Quel contenu proposer pour ne pas disparaitre des fils d’actu, sans pour autant en faire des caisses ? Petit tour d’horizon des meilleures actions du communication aperçues cette semaine sur nos réseaux…

1. Proposer du contenu lifestyle

Dans des moments où il peut être mal venu de trop mettre en avant leurs produits, les marques ont tout intérêt à se positionner comme source d’inspiration et de conseils auprès de leur communauté. Et le contenu lifestyle est idéal pour cela.

👉 Pour notre client The Collective (spécialités laitières) nous avons faire le choix de suspendre les posts trop axés produit pour proposer des astuces Do It Yourself, notamment avec la réutilisation des pots.

👉 Pour un autre de nos clients, Delta, spécialisé dans le yaourt grec, nous avons d’ores et déjà publié du contenu avec des idées de recettes faciles à réaliser à la maison.

Voici d’autres contenus que nous avons trouvé inspirants…

2. Jouer la carte de l’humour

En matière d’humour, on a eu de quoi faire cette semaine. Mais alors, par pitié, si vous allez dans ce sens, jouez-la fine.
Posez-vous les bonnes questions :  quel est le ton habituellement adopté par la marque (déjà humoristique ou non) ? Votre secteur d’activité est-il propice pour rebondir sur la situation ? Evitez à tous prix les lourdeurs qui seront 10 fois pires qu’un silence réfléchi.

👉 Pour notre client WIV (vente de vin à domicile), nous avons mis en suspens les actions prévues et avons imaginé une série de posts « pour voir le verre à moitié plein » pour les jours à venir.

 

Sinon, il y a ces posts qui nous ont bien fait rire…

3. Adopter une posture pédagogique

Lorsque nous sommes face à des situations déroutantes comme celle que nous vivons, nous sommes bien souvent en manque d’informations et de repères. Les médias en ligne l’on bien compris et en ont fait le sujet principal de leurs derniers articles. Si l’information est pertinente et possède une vraie valeur ajoutée, le contenu devient alors ultra qualitatif.

C’est notamment le cas pour ces deux articles :

 👉 Maddyness – Entrepreneurs, tout ce que vous devez savoir pour faire face au coronavirus

👉 Welcome to the Jungle – Confinement : 13 conseils pour assurer en télétravail

Bon à savoir : contenu pédagogique ET humoristique peuvent aller ensemble !

 

4. Ne pas couper le lien

Quand le client est contraint de rester à la maison c’est la marque qui s’invite chez lui ! Outre les salles de sports, cours de danse, de yoga et autres pratiques physiques qui proposent des cours en ligne, d’autres marques s’y sont mises. C’est notamment le cas du Petit Ballon. En créant « l’Ecole du Petit Ballon », la marque propose des lives quotidiens sur Instagram pour parler vin. Une bonne idée pour maintenir le lien avec ses abonnés…

En attendant la suite des événements, vous aussi partagez-nous vos plus belles trouvailles !

Crédit photo: Markus Spiske

Reporting : les indicateurs de performance Instagram à suivre

Reporting : les indicateurs de performance Instagram à suivre

Les indicateurs de performance ont mis un moment à arriver sur Instagram. Depuis que les marques et influenceurs ont pris possession de la plateforme et quand officiellement Facebook a repris les rennes, les choses ont considérablement évolué.

Il est en effet désormais possible d’accéder à un certain nombre de statistiques en utilisant notamment un compte Instagram Business.

I. Où accéder à ses indicateurs de performance Instagram ?

a. Dans vos paramètres de compte

Vous retrouvez la rubrique « Statistiques » en clinquant en bas à droite sur Paramètres puis sur « Mes statistiques ». Cette rubrique est divisée en 3 parties : votre activité, votre contenu et les personnes qui vous suivent

2. Sous vos publications 

Lorsque vous sponsorisez une publication (vous lui attribuez un budget publicitaire), vous avez également accès à des indicateurs de performance spécifiques.

Rendez-vous sur la publication concernée et cliquez sur « Voir les indicateurs de campagne ».

Comme vous pouvez le constater, Instagram vous livre un nombre important d’indicateurs de performance que vous pouvez choisir d’intégrer à votre reporting.

Il n’est toutefois pas forcément pertinent de les suivre tous ! Selon votre stratégie et les objectifs définis, il est préférable de se cantonner aux indicateurs qui vous serviront à analyser les résultats de vos dernières actions.

Voyons ensemble les principaux indicateurs dont vous pourriez avoir besoin.

II. Les indicateurs de performance Instagram à suivre

1. La portée / le reach

Il s’agit d’un des indicateurs les plus importants quand il s’agit d’analyser la performance de votre présence sur les réseaux sociaux. Instagram n’échappe pas à la règle !

Tandis qu’auparavant on assistait à une véritable course aux likes, le débat autour de la suppression de ces derniers poussent les marques à se re-centrer sur d’autres critères.

La portée (ou le « reach » en anglais) montre combien de comptes uniques ont vu votre publication et est donc un critère indispensable pour estimer votre visibilité

Si votre objectif est d’augmenter la notoriété de votre marque et de toucher le plus grand nombre d’utilisateurs possible, concentrez-donc sur la croissance de votre portée

Ainsi, si une de vos publications a une portée plus importante que d’habitude (ou au contraire plus basse !), cela doit vous servir d’apprentissage pour vos futurs posts et stories.

Quel hashtag avez-vous placé ? Quel appel à l’action avez-vous utilisé ? Avez-vous publié à un moment particulier de la journée ? Etait-ce un contenu différent de que vous proposez habituellement ?

Tous ces facteurs peuvent avoir un impact direct sur la portée de votre publication.

Quelle est la différence entre la portée et le nombre d’impression ? 

Ces deux données sont souvent confondues, prenez garde au moment de votre analyse !

Pour faire simple, la portée trace le nombre de vues par compte unique de votre publication, tandis que les impressions représentent le nombre de fois où votre publication est apparu dans un fil d’actualité (une seule et même personne peut donc l’avoir vu 5 fois).

Selon votre objectif, l’un ou l’autre peut-être plus ou moins intéressant :

– avec la portée, je suis sur un objectif de notoriété et souhaite toucher le plus grand nombre de personne possible

– avec les impressions, je cherche à délivrer un message et le faire mémoriser et souhaite donc avoir un nombre répétitions de mon message plus ou moins important.

2. Le taux d’enregistrement

Le nombre d’enregistrement d’une publication est l’un des indicateurs de performance Instagram les plus en vogue !

Les utilisateurs ont en effet la possibilité d’« enregistrer » une publication pour pouvoir la retrouver facilement plus tard. Pour cela, un simple clic en bas à droite du post sur l’icône marque-page suffit.

Ces enregistrements d’utilisateurs sont un signal fort pour l’algorithme d’Instagram car ils sont synonymes d’un réel intérêt de votre contenu.

Ainsi, plus votre publication sera sauvegardée, plus Instagram diffusera celle-ci !

Repérez les contenus les plus sauvegardés sur votre page et tâchez de les répétez.

3. Les ventes

Instagram a bel et bien pris le tournant du e-commerce et a su développé bon nombre de fonctionnalité dans ce sens : tag de produit, catalogue, sticker produit en Story… Et ce n’est pas prêt de s’arrêter !

Pour pouvoir à votre tour suivre vos ventes, il vous suffit d’ajouter des liens UTM (le lien de votre bio par exemple !). Cela vous permettra également de tracer les résultats de vos campagnes via Google Analytics ansi que les revenus générés.

C’est un bon moyen d’évaluer quel type de contenu transforme le plus.

4. Le taux d’engagement 

Comme nous le disions plus haut, les likes sont en voie de disparition sur Instagram ! Face à cela, les commentaires sont devenus LE principal indicateur d’engagement pour les marques.

Le taux d’engagement est un indicateur-clé de la manière dont réagissent vos abonnés à votre contenu. Ainsi, si ces derniers aiment, commentent et partagent votre publication, vous le verrez directement !

Comment le calculer ? Chacun le fait à sa manière mais, en règle générale, il faut diviser le nombre total de réactions (like, commentaire, partage) par votre nombre d’abonné, puis multiplier le résultat par 100 pour obtenir un pourcentage.

Si vous remarquez un fort taux d’engagement, cela signifie qu’une large partie des gens qui vous suivent sont activement engagés . En cas de taux bas, il est temps de regarder de plus près ce qui plaît pas. 

Attention, soyez vigilant lorsque vous comparez des contenus différents. Par exemple, le taux d’engagement des vidéos sont généralement plus bas qu’une publication photo. L’explication est simple : sur des vidéos, les utilisateurs seront engagés en « regardant » simplement celle-ci, non pas forcément en la likant. Comparez ces deux formats en regardant le reach ou le nombre de commentaire plutôt. 

5. Les vues de Stories

Le format Story peut prendre la forme d’une série de photos agrémentées de gif, de texte ou bien encore de minis-vidéos. La seule limite est votre créativité

L’objectif de ce format est de proposer un contenu interactif, dynamique mais surtout qui répond à la curiosité de vos abonnés. 

Le premier indicateur à surveiller est donc le nombre de vues que vos stories génèrent (ou combien de vues vous perdez !). 

Chaque story publiée possède ses propres indicateurs d’impression et de navigation. C’est donc à une première analyse possible. Le plus intéressant reste de comparer la performance d’un ensemble de stories relié à un même sujet. 

Ex : je souhaite publier une recette et publie donc une première story indiquant la recette que je vais détailler, une deuxième story avec la liste des ingrédients, une troisième story avec les premières étapes, etc. L’objectif est de vérifier quel impact a eu cette série de stories dans son ensemble. 

Voici quelques indicateurs que vous pouvez calculer :

  • le taux de completion de vos stories : c’est le nombre de personne qui a regardé votre série de stories d’une traite du début jusqu’à la fin ! Preuve que vous avez réussi à les tenir en haleine ! Pour cela, faites la soustraction du nombre de vues de votre dernière story au nombre total de vues sur votre première story. Divisez ensuite par le nombre de vues de votre première story pour obtenir le pourcentage de personne qui ont vu l’ensemble de votre série.
  • le taux d’abandon après votre première story : l’objectif est d’accrocher l’attention dès la première story en effet ! Il est donc pertinent de calculer combien de personne ont abandonné dès la lecture de cette dernière et n’ont pas continué. Prenez le nombre de vues de celle-ci puis soustrayez le nombre de vues de votre seconde story. Enfin, on divise par le nombre de vues de la première pour obtenir un pourcentage.

6. Le moment de publication

Le jour et l’heure de publication influent fortement sur le taux d’engagement de vos publications !

En effet, gardez-vous de publier aux moments où votre cible est occupée voire… en train de dormir. Il s’agit de déterminer quels sont les créneaux où celle-ci sera le plus réactive et prompte à accueillir votre contenu.

A vous de tester plusieurs plages horaires !

Vous pouvez également garder un oeil dans vos Statistiques, dans la partie Audience. Vous y trouvez un aperçu des moments où votre audience est la plus active.

7. La croissance de vos abonnés 

Garder un oeil sur votre croissance de nombre d’abonnés a toujours été une métrique importante.

Désormais, l’analyse est plus poussée : grâce aux indicateurs d’Instagram, vous pouvez connaître le nombre exact de followers acquis et perdus par jour.

Avoir  ce niveau de précision est précieux pour comprendre quel type de contenu aide à la croissance de votre compte. Ou au contraire entraîne la perte de followers.

Ainsi un pic de désabonnement après une publication peut être un fort indicateur de désintérêt voire de désaccord avec ce que vous promouvez.

Cela étant dit, on en profite pour vous rappeler qu’il vaut mieux une « petite communauté de personnes engagées » plutôt qu’un compte aux millions d’abonnés fantômes !

8. Le trafic 

Il existe différentes manière de drainer du trafic d’Instagram vers votre site internet par exemple. 

Il est par contre plus compliqué de mesurer l’impact de chacune d’entre-elles ! 

Si vous faites partie des chanceux dont le compte dépasse 10k abonnés, vous avez la possibilité d’insérer des liens dans vos stories. Si comme la majorité des cas, cela ne vous concerne pas – sachez qu’il existe des outils tels que Linkin.bio vous permettant d’insérer plusieurs liens dans votre bio et de mesurer le nombre de clic de chacun ! 

Vous avez désormais la liste complète des indicateurs de performance Instagram à suivre de près !

A vous de la personnaliser en fonction de vos besoins spécifiques… 3, 2, 1… Grammez !

Reporting : les indicateurs de performance Instagram à suivre

Percer le mystère de l’algorithme d’Instagram

Avant, la logique de l’algorithme d’Instagram était simple à comprendre. Vous postiez une nouvelle publication et celle-ci apparaissait dans le fil d’actualité de vos followers.

De la même manière, lorsque vous consultiez l’application, toutes les publications les plus récentes s’enchainaient. Bref, la chronologie était respectée mais ça… C’était avant !

Instagram a provoqué une véritable tollé il y quelques temps à l’annonce de son changement d’algorithme. Beaucoup ont paniqué et se sont demandés s’ils n’allaient pas perdre toute visibilité comme ce fut le cas sur Facebook.

De nombreuses rumeurs ont circulé : les vidéos fonctionneraient mieux que les photos, les publications avec trop de hashtag seraient pénalisées, etc.

Récemment, Instagram a finalement levé le voile sur toutes ces questions. C’est le moment d’y voir plus clair et d’adapter enfin votre stratégie aux critères qui comptent vraiment !

6 critères qui comptent pour l’algorithme d’Instagram 

Selon Instagram, il y aurait 6 facteurs clefs qui influencent son algorithme quant à la mise en avant de publications dans votre feed :

  • l’intérêt 
  • la relation 
  • le moment de publication 
  • la fréquence 
  • les relations avec vos followers
  • l’usage et le comportement sur la plateforme 

1. L’algorithme d’Instagram est capable d’évaluer à quel point une publication est susceptible de vous intéresser 

Votre fil d’actualité Instagram ne se base pas simplement sur les personnes que vous suivez, mais également sur celles que vous appréciez le plus.

Plus l’algorithme d’Instagram pense qu’un post vous plaira, plus il vous le fera apparaître en haut de votre feed !

Pour cela, il se base sur vos précédents comportements sur l’application et sur les anciens contenus que vous avez appréciés.

Ainsi, ce que vous voyez apparaître dans votre fil d’actualité est une combinaison de toutes vos précédentes actions. Les amis avec qui vous avez le plus interagis, les stories des comptes que vous avez le plus souvent regardées, les personnes qui vous ont mentionnés sur leur publication, et évidemment, les types de publications que vous le plus likées et commentées.

2. L’algorithme d’Instagram détermine votre niveau de relation avec vos abonnés 

L’algorithme d’Instagram tient à vous montrer en priorité les publications de vos amis, de votre famille ou des comptes qui vous tiennent à coeur.

On pourrait penser que si on suit quelqu’un sur Instagram, c’est bien que celui-ci nous intéresse.

Certes, mais Instagram tient à nous montrer ceux que l’on aime VRAIMENT beaucoup. Parce que parmi les 453 comptes que vous suivez, il y a en bien des plus ou moins importants !

Dans ce but, l’algorithme d’Instagram va se servir des interactions entre vous et vos abonnés. Par exemple, si vous commentez régulièrement les photos d’un compte ou que vous êtes vous-même mentionnés par celui-ci, cela envoie un signal à Instagram et ce compte risque fortement d’être catégorisé comme étant « un ami / un membre de votre famille ».

Voici les personnes qui pourraient théoriquement être rangées dans cette catégorie :

– les personnes dont vous aimez le contenu type publications mais aussi stories ou vidéos live

– les personnes à qui vous envoyez des messages privés

– les personnes que vous recherchez

– les personnes que vous connaissez dans la vraie vie

Cela vous donne un aperçu des contenus que vous voyez en priorité sur votre feed.

Vous avez même désormais la possibilité d’indiquer directement à Instagram qui sont vos « amis proches » avec la création d’une liste privée que vous permet de leur partager du contenu exclusif.

Autre exemple, avez-vous remarqué qu’après avoir suivi une nouvelle personne, l’algorithme d’Instagram aura tendance à vous mettre en avant son contenu ? C’est une manière pour l’application de tester à quel point vous êtes intéressés par celle-ci. Selon votre niveau d’engagement sur ces premiers tests, elle vous soumettra plus ou moins régulièrement ses publications par la suite.

3. L’algorithme d’Instagram prend en compte le moment de publication 

Au delà de l’interaction obtenu, Instagram surveille également  quand le contenu a été publié.

L’algorithme a pour objectif de vous proposer les publications les plus intéressantes mais aussi les plus récentes.

Par exemple, si vous ne vous êtes pas connectés à l’application pendant les fêtes de Noël – il est probable que l’algorithme décide de vous montrer en priorité les publications datant du Nouvel an (plus récentes) plutôt que de vous montrer des contenus qui seront en quelques sortes « périmés ».

4. L’algorithme d’Instagram détermine votre fréquence d’utilisation 

Chaque utilisateur est différent et donc chaque fil d’actualité est différent !

Vous êtes un utilisateur régulier et scroller tous les jours pour voir les dernières nouveautés ? Votre fil d’actualité devrait alors se rapprocher d’un feed rangé par ordre chronologique.

Si vous vous connectez moins souvent, dans ce cas, Instagram effectue un tri et fera en sorte de vous montrer les meilleurs posts depuis votre dernier visite mettant quelque peu de côté la chronologie.

5. L’algorithme d’Instagram se base sur votre nombre d’abonnés

Cela semble assez logique. Plus vous suivez de comptes, plus Instagram aura de contenu à vous montrer. Cela implique par contre que vous ne pourrez potentiellement pas voir le contenu de TOUS ces comptes.

6. L’algorithme d’Instagram mesure votre degré d’utilisation de l’application et analyse vos comportements

Tout est dit ! De la même manière qu’instagram analyse le nombre de fois où vous vous connectez, l’algorithme mesure également combien de temps vous y passez.

Si vous passez des heures à regarder des photos de chat, il y a de fortes chances que l’algorithme d’Instagram en prenne bonne note lors de votre prochain passage…

Les idées reçues sur l’algorithme d’Instagram et autres rumeurs… 

L’algorithme d’Instagram est resté mystérieux suffisamment longtemps pour que l’on ait le temps de spéculer à son sujet.

Chacun y est allé de son hypothèse et, comme certaines idées sont encore bien ancrées, Instagram a décidé de mettre un peu d’ordre dans tout ça en répondant aux questions des utilisateurs dans une FAQ en story !

Idée reçue n°1 : l’algorithme d’Instagram mettrait plus en avant les vidéos que les photos 

Si cela est vrai pour Facebook qui a tendance à « pousser » le contenu dynamique (vidéo, diaporama, gif…), cela n’est pas la politique chez Instagram. 

Selon l’application, son fil d’actualité est le reflet de votre personnalité

Donc si vous aimez regarder des vidéos, vous aurez plus de vidéos mises en avant. De la même manière, si votre communauté est friand de ce type de contenu – vos vidéos auront plus de vues mais cela dépend uniquement de leurs préférences

Il est toutefois intéressant de noter qu’une vidéo a plus de chance d’attirer l’oeil de vos abonnés (et plus longtemps !). 

Idée reçue n°2 : les comptes ayant le plus de likes sont privilégiés 

Alors oui mais… Non ! Instagram a été critiqué pendant un temps pour la facilité avec laquelle certains comptes semblaient obtenir des millions de likes, des millions de followers, etc. 

Il s’est avéré que l’achat de fan et l’utilisation massive de robot faussaient la perception de communauté et que beaucoup d’entres-elles était en fait des communautés fantômes

L’algorithme d’Instagram a été adapté en conséquence et fait désormais la différence entre de « vraies personnes » et des faux comptes. Son objectif est avant tout d’assurer de l’authenticité et de la transparence à ses utilisateurs. 

Idée reçue n°3 : les commentaires ne comptent pas tous

Selon certains, les commentaires de moins de trois mots ne compteraient pas pour l’algorithme d’Instagram. 

Et pourtant si, même un commentaire ne contenant qu’un emoji par exemple est bel est bien pris en compte. 

C’est d’autant plus important car les likes ont vocation à disparaître… 

Idée reçue n°4 : les différents types de comptes (personnels / professionnels) ne sont pas traités de la même manière 

Encore une idée reçue influencée par Facebook sûrement. Sur Facebook, en effet, les pages professionnelles ont moins de visibilité que les comptes personnels dans le but de ne pas « polluer » le fil d’actualité des utilisateurs. 

Sur Instagram, cela ne change absolument rien

Enfin si, passer à un compte business vous permettra d’accéder à des statistiques que nous n’avez pas normalement donc n’attendez pas plus longtemps pour le faire… 

Idée reçue n°5 : Les 30 premières minutes sont les plus importantes 

Pour obtenir un fort engagement, on a longtemps cru que les 30 premières minutes après la publication du post étaient primordiales.

Et pourtant, l’algorithme ne priorise pas une publication simplement sur la base du nombre d’interaction obtenu durant ce laps de temps.

En effet, toujours dans l’idée de contenter les utilisateurs qui commentent régulièrement vos publications, vos posts leur seront montrés – même si ces 30 minutes de délai.

En résumé, que faire pour plaire à l’algorithme d’Instagram? 

Maintenant que vous avez compris comment tout cela fonctionne, il est temps d’en tirer des enseignements !

Voici quelques conseils à appliquer au quotidien :

Conseil n°1 : Passer plus de temps à poster du contenu de qualité 

Lorsque vous publiez régulièrement du contenu de qualité, non seulement vous augmentez votre engagement mais vous envoyez aussi un signal positif à Instagram !

L’algorithme vous repère alors comme un compte de qualité.

Plus votre fréquence de publication (associée à du qualitatif) sera importante, plus votre audience verra vos posts, s’engageront, etc, etc.

La fréquence idéale de publication est propre à chacun car il ne s’agit plus de poster tous les 2/3 jours mais bien du temps que vous êtes prêts à mettre derrière cet effort de contenu.

Si vous n’avez pas toute une équipe marketing derrière vous, il ne sert à rien de vouloir poster plusieurs fois par jour.

Une publication toutes les 2 à 3 jours est une bonne fréquence, mais surtout si elle devient régulière !

Conseil n°2: Ne rater aucune conversation 

Chaque commentaire laissé sur votre compte est une opportunité de démarrer une conversation avec votre communauté. 

Vous devez donc vous assurer de toujours répondre et d’engager la discussion. Cette activité alertera l’algorithme d’Instagram que vous entretenez une « relation » avec vos abonnés.

Si certains commentaires n’attendent pas de réponse, pensez simplement à les « liker » ! ❤️ 

Nous savons par expérience qu’il peut être fastidieux de ne pas louper un commentaire sur Instagram tant le nombre de notifications est élevé… Petite astuce :  rendez-vous dans vos paramètres de compte > puis sur Notifications > et sélectionnez « Désactivé » pour toutes les options sauf « Commentaires ».

Conseil n°3: Déterminer lorsque votre audience est la plus active

Si vous jetez un oeil à vos Statistiques Instagram, vous connaîtrez les moments de la journée où votre audience est la plus active et connectée à l’application.

Publiez au moment où votre communauté est la plus réactive est un bon moyen d’encourager son engagement.

Ainsi, prenez l’habitude de programmer vos publications sur des plages horaires qui correspondent à votre communauté (et non pas quand vous avez le temps ou que cela vous arrange vous ! 😉 )

Le mot de la fin 

Il est important de comprendre que l’algorithme d’instagram est constamment en évolution !

Et ces explications pourraient très bien ne plus être valide dans quelques semaines… ! En effet, la plateforme s’améliore de jour en jour grâce aux nombreuses données récupérées chaque minute.

La puissance du machine learning de l’algorithme permet ainsi d’intégrer chaque nouveau comportement ou nouvelle tendance.

Toujours est-il que la base de tout cela reste vos utilisateurs et leurs préférences. Mieux vous comprendrez votre cible, mieux vous serez capable de leur « plaire » (et par la même occasion de plaire à notre cher algorithme Instagram…)