Sélectionner une page

Le reporting est un MUST de la liste des outils indispensables pour vos réseaux sociaux ! Ok mais comment le construire ? Quelles données importantes en tirer ? Regardons ensemble quels intérêts de ce fameux tableau de bord et comment le construire pas-à-pas… 

Un reporting, pourquoi faire ?

Le reporting, c’est tout simplement un tableau de bord que l’on interprète :

« Un tableau de bord est un outil de gestion mettant en lumière des résultats grâce à des indicateurs. »

Utilisé dans tous les domaines, l’outil est généralement délaissé quand il s’agit de la gestion des réseaux sociaux et c’est la pire erreur qui soit !

Être présent en ligne demande un travail régulier et peut vite s’avérer chronophage et contraignant… De plus, la mise en place d’une stratégie social media requiert du temps et les premiers résultats peuvent se faire attendre (ce qui, on vous l’accorde, peut vite s’avérer décourageant)…

Voici pourquoi le reporting va devenir votre meilleur allié :

  • Vous aurez sous les yeux toutes vos statistiques – au même endroit- qui vous permettront d’analyser l’évolution et l’impact de vos actions de manière beaucoup plus fluide. 
  • Vous pourrez plus facilement suivre l’évolution de votre stratégie : vous avez atteint vos objectifs ? Si oui, il est peut-être intéressant de concentrer vos efforts sur les outils les plus performants. Si ce n’est pas le cas, quels sont les contenus ou les outils qui ne fonctionnent pas ? Pourquoi ? Adaptez alors vos actions et fixez-vous de nouveaux challenges !
  • Accessible par le reste de votre équipe, il vous servira également de support de partage de l’information. 

 

 Ce qu’il faut à tout prix intégrer dans votre reporting !

1. Les informations essentielles de votre stratégie

Votre reporting réseaux sociaux doit tout d’abord faire apparaître les informations essentielles de votre stratégie digitale (fondamental, surtout si vous travaillez en équipe, pour avoir une trace de ce que qui a été défini).

Voici quelques exemples de ce que vous pourriez indiquer :

  • le lien URL de vos réseaux sociaux : pratique à avoir sous la main !
  • les cibles visées par votre communication : elles ne sont pas forcément les mêmes sur chacun de vos réseaux et impliquent donc d’adapter le ton et le contenu par exemple.
  • les objectifs que vous vous serez fixés pour chacun de vos outils : attention, pour être pertinents, ceux-ci doivent être évidemment SMART. Si cela ne vous parle pas, notre check-list des 5 points essentiels dans la mise en place de votre stratégie digitale est là pour cela !
  • la fréquence de publication : la règle pour réussir sur les réseaux sociaux est d’être régulier tout en prenant en compte les spécificités de chaque outil. À vous de vous fixer un rythme de publication afin d’habituer votre audience à vous lire… et vous y tenir !
  • le type de contenu : photos, vidéos, infographies, articles… À vous de définir votre stratégie éditoriale.
  • les formats d’image : c’est une information qu’on passe son temps à chercher ( et qui change régulièrement). Quel est le bon format pour publier une photo sur Facebook ? Quelle dimension des stories Instagram ? Il est important de respecter ces formats afin d’assurer un maximum de visibilité à vos publications.

 

2. Les objectifs et KPI associés

(exemple de KPIs pour les reportings de l’un de nos clients)

Une fois que vous avez renseigné les caractéristiques de votre stratégie et de vos publications dans votre reporting, il convient maintenant d’y intégrer les objectifs et les KPI à surveiller pour les atteindre.

Pour chaque outil, listez vos objectifs. Voici quelques exemples :

  •  « Augmenter sa notoriété » qui peut être traduit par « Atteindre 500 abonnés sur Instagram d’ici septembre » ;
  • « Engager sa communauté » qui peut être traduit par « Obtenir en moyenne 10 réactions et 5 commentaires sur chacune des publications » ;
  • « Convertir / transformer en client » qui peut être traduit par « Avoir minimum 50 clics sur mes liens commerciaux ».

Indiquez en dessous les 2 à 3 indicateurs de performance qui vous permettront de surveiller l’atteinte de ces objectifs :

  • « Augmenter sa notoriété » : nombre de fan de la page, % de nouveaux abonnés, nombre de mention par des influenceurs, etc.
  • « Engager sa communauté » : nombre de réactions, nombre de partages, nombre de commentaires, nombre de messages privés, etc.
  • « Convertir / transformer en client » : taux de clic, nombre d’inscriptions, nombre d’achats, taux de rebond etc.

 

3. Les contenus qui cartonnent et ceux qui font des flops

(exemple de graphs pour les reportings de l’un de nos clients)

Enfin, pour une reporting complet, rentrez des le détail ! Vous avez atteint vos objectifs (ou pas) : pourquoi ? Grâce à quelle action ou quelle publication ? Une partie de la réponse se trouve bien souvent dans les contenus que vous avez publiés. A vous d’identifier lesquels et définir :

  • Quel format avez-vous utilisé ? Photo, vidéo, texte ? Post album, story…
  • A quelle catégorie de contenu appartenait la publication ? S’agissait-il d’un contenu promotionnel ou d’une actualité ? 

Pour répondre à ces différentes questions, il vous faudra en amont lister toutes les publications postées par outil et les catégoriser. Nous conseillons en général de créer 4 à 5 catégories de contenu différentes au départ (exemple : Actualités // Lifestyle // Produit // Recette). Au bout de quelques semaines, lorsque vous aurez davantage de visibilité, faites le point et accentuez vos efforts sur les catégories les plus performantes !

Le petit truc en plus : travaillez la forme !

Vous avez toutes les informations pour créer un reporting complet mais le rendu n’est pas très sexy ? Travaillez aussi la forme pour le rendre plus agréable à lire et plus visuel : graphiques, illustrations, capture d’écran, catégorisation par couleurs… Laissez parler votre créativité !

(exemple des ‘Top posts’ de l’un de nos reporting pour notre client Delta)

Vous l’aurez compris, le reporting de vos réseaux sociaux est un outil qui doit être personnalisé et construit dans l’optique de répondre à VOS objectifs et vos attentes.

👉 Alors, on s’y met ?

Photo by Isaac Smith on Unsplash

[addthis tool=addthis_relatedposts_inline]