Sélectionner une page
Lorsque l’on parle de marketing de contenu, comment vous partagez sur les réseaux sociaux peut s’avérer tout aussi important que ce que vous partagez.

Demandez à l’équipe de Museum Hack!

Ils ont révolutionné la manière dont on envisage aller au musée, en offrant des ateliers publics, du consulting, et même leurs propres tours, personnalisables selon les besoins, du team building pour entreprises à l’enterrement de vie de jeune fille. Sans rire.

Autant vous dire que leur équipe marketing a du pain sur la planche, surtout que leur blog crée des tonnes de contenu de qualité dont il faut faire la promotion!

Par le passé, cela leur prenait jusqu’à 20 heures par semaine juste pour manager leurs réseaux sociaux, et cela n’était même pas suffisant pour tout couvrir.

« On réservait Twitter à un type de campagne, comme les sorties d’entreprises, mais on négligeait les amoureux de l’art et des musées, » explique Julia Kennedy, la community manager de Museum Hack. « Notre stratégie réseaux sociaux doit être à la fis précise et puissante pour que notre équipe commerciale puisse en tirer des leads. »

Alors, en 2016, Muséum Hack s’est mis à utiliser un outil de management pour leurs réseaux sociaux et ce changement a donné de sérieux résultats.

Quelle est leur stratégie? Et quel est l’impact réel?

Museum Hack s’est confié sur la manière dont ils utilisent un outil de management de campagnes pour toucher une audience plus large avec leur expériences modernes du musée!

Meilleur reach, plus d’engagement, croissance plus rapide

Commençons par le commencement: que se passe-t-il avec votre reach Facebook quand vous utilisez un outil de programmation de vos publications?

Si vous êtes Museum Hack, votre reach explose:

Avant de commencer à utiliser un outil de management de campagnes fin 2016, leur reach organique atteignait tout au plus 35,000. Depuis, il atteint les 65,000, et le reach moyen est plus haut que jamais.

Comment cela se fait-il?

Une partie de la réponse se trouve dans le tableau ci-dessous, que Museum Hack a partagé et qui montre son taux d’engagement sur Facebook:

Le saviez-vous: votre taux d’engagement est l’un des quatre facteurs qui influencent votre reach sur Facebook.

Plus vous avez d’engagement, plus vous aurez de reach. Et pas seulement sur une publication en particulier, mais aussi sur votre Page en général. Et depuis que Museum Hack manage ses campagnes d’un seul et même endroit, le nombre moyen de réactions, commentaires, partages et autres formes d’engagement a augmenté!

En quoi un outil leur a été utile pour cela? En leur redonnant du temps.

L’équipe de Muséum Hack peut partager deux fois plus de contenu en deux fois moins de temps chaque semaine. Et cela inclue tout le temps qu’ils passent en activité live comme la réponse aux commentaires et le management de leurs campagnes sponsorisées.

« La programmation est très importante, pas seulement pour les réseaux sociaux, mais pour toutes les tâches a notre agenda. » explique Julia Kennedy. « Plus on peut programmer d’avance, moins la tâche prend de temps au bout du compte. »

Moins vous passez de temps sur des taches manuelles, comme la programmation de toutes vos publications sur les réseaux sociaux, plus vous pouvez passez du temps à les créer ; ce qui signifie que vous pouvez partager beaucoup plus de choses, et beaucoup plus stratégiquement!

Avec un outil puisant continuellement dans une liste de publications pré-établies, l’équipe de Muséum Hack peut passer son temps à préparer des études de cas facilement partageables, des articles de blog et les mêmes issus de l’art que leur audience adore:

Partager ce contenu plus régulièrement signifie aussi que de plus en plus de gens le voient ; surtout lorsque la plupart de votre audience ne verra même pas le contenu que vous ne publiez!

Cette visibilité croissante facile l’acquisition de nouveaux fans et augmente votre audience. Le bassin de fans de Muséum Hack sur Facebook a augmenté 1,25 fois plus vite depuis qu’ils utilisent un outil de programmation. Mais voilà: si ce type d’outil facilite votre marketing digital, le succès de Museum Hack est tout de même dû, surtout, à la manière dont ils l’utilisent.

À quoi ressemble une stratégie réseaux sociaux efficace?

Museum Hack a ouvert ses coulisses pour que tout le monde puisse comprendre d’où vient leur succès. Profitons-en!

Dans les coulisses de la stratégie digitale de Museum Hack

Entre consulting et ateliers, tours privés et événements spéciaux, le tout dans une demi-douzaine de villes à travers les Etats-Unis, cette équipe a du pain sur la planche en terme de marketing.

Comment font-ils?

Museum Hack utilise la méthode du « diviser pour mieux régner ».

Pour ceux qui ne connaissent pas, l’idée est de catégoriser ses publications et de décider quelle catégorie est publiée à quel moment.

Museum Hack a découpé ses publications en 15 catégories environ: une pour chaque ville dans laquelle ils sont présents, et d’autres spécifiques à un type d’audience (comme les entreprises par exemple), ou à un type de format (comme les GIFs). Elles sont réparties à travers leur calendrier éditorial.

L’équipe a même mis au point une méthode en deux temps pour ajouter rapidement des publications à leur bibliothèque: celles qui font la promotion de leurs articles de blog sont générées automatiquement via RSS, et ils passent environ une heure par semaine à rédiger un lot de publications supplémentaires.

Vraiment… une heure par semaine.

Ils gardent leur contenu à jour en checkant régulièrement leur bibliothèque d’environ 500 publications, et ils affinent leur calendrier pour publier certains contenus au meilleurs moments possibles.  

Toute cette planification d’avance permet à l’équipe de Museum Hack de se consacrer à leur interactions « live » qui a beaucoup plus de valeur.

« Le plus surprenant avec cette méthode, c’est qu’elle fonctionne parfaitement avec notre rythme de travail rapide, inhabituel et agile, » explique Julia Kennedy. « Nous sommes une entreprise fun qui utilise l’art pour créer des expériences uniques. Nous voulons que cela se ressente aussi à travers nos réseaux sociaux. »

Et vous, vous avez une stratégie à partager?

Vous avez une méthode inouïe pour catégoriser votre contenu?

Une stratégie de programmation qui donne du pep’s à votre calendrier éditorial?

Partagez vos conseils dans les commentaires!

Vous pouvez retrouver Museum Hacks sur Twitter et Facebook ou sur leur site à museumhack.com.