Sélectionner une page

Repensez à vos années de collège (vous savez, l’époque des dinosaures…) Vous avez fait une longue journée à l’école, la soirée s’annonce tranquille, vous regardez une cassette VHS que votre mère a loué chez Vidéo Futur, et soudain, vous vous rappelez.

Vous avez un compte-rendu de lecture à rendre le lendemain.

Vous n’avez pas dépassé le Chapitre 2.

De Guerre et Paix (c’est un collège pour sur-doués).

C’est la panique. Qu’allez-vous faire? Vous n’avez RIEN préparé! Vous allez passer la nuit le nez dans un bouquin pour pouvoir écrire 4 pages sur Léo Tolstoy! C’est la loose totale.

De nombreux entrepreneurs continuent à ressentir cela

Pourquoi? Parce qu’il n’ont pas de plan pour leur blog.

Tout le monde sait aujourd’hui qu’un blog est un atout essentiel à une entreprise. Il donne aux gens une opportunité de renvoyer vers votre site depuis leurs réseaux sociaux. Il augmente les facteurs de notoriété, affection et confiance qui transforment les visiteurs en clients. C’est même bon pour ce mystérieux référencement naturel. Mais savoir qu’il vous faut un blog, et en garder un à jour, sont deux choses très, TRÈS différentes!

Alors, imaginons un scénario différent, d’accord? Vous avez eu une longue journée au bureau, la soirée s’annonce tranquille, vous regardez une série sur Netflix, et soudain, VOUS VOUS RAPPELEZ.

Vous devez publier votre article hebdomadaire demain!

Et vous n’avez aucune idée de ce dont vous allez parler.

Une expérience familière?

C’est la panique, ou au moins la grande frustration! Vous êtes censé faire quoi là? De quoi allez-vous parler? Vous avez l’impression d’avoir écrit tout ce qu’il y a à savoir, et qui vous lit de toutes façons? C’est vraiment la loose!

C’est ce que l’on appelle la blog-panique.

La blog-panique est ce sentiment familier que vous avez lorsque vous vous apprêtez à écrire votre prochain article et que vous n’êtes simplement pas préparé. Peut-être que vous publiez un article tous les vendredis, ce qui n’a pas l’air si stressant… jusqu’à ce que vendredi arrive et que vous avez tellement à faire que vous n’arrivez même pas à avoir une idée de sujet!

C’est pour cela que la blog-panique touche tout le monde, pas seulement les débutants!

Vous pouvez garder votre rythme du vendredi pendant des semaines et des semaines, mais, un de ces jours, vous pouvez vous retrouver en total syndrome de la page blanche, et la panique de dernière minute ne sera pas bien loin.

La blog-panique entraine des choses pas très jolies: que ce soit sauter une publication ou publier quelque chose qui ne reflète pas l’image que vous souhaitez pour votre entreprise. La seule manière de l’éviter c’est de PLANIFIER À L’AVANCE.

C’est pour cela que vous devez commencer à utiliser un calendrier éditorial

C’est vrai, l’idée d’utiliser un calendrier éditorial peut donner l’impression que l’on complique les choses, cependant, utiliser un calendrier éditorial vous facilite vraiment la vie.

Si vous alliez faire les courses pour la semaine, vous feriez d’abord une liste? Ou vous rendriez-vous au magasin et attraperiez ce qui vous semble bon, au petit bonheur la chance? C’est un excellent moyen de se retrouver avec un chariot plein de chocos BN…

C’est la même chose avec un calendrier éditorial. C’est votre manière de rester organisés et de savoir exactement ce dont vous avez besoin, et pour quand. Jetez un oeil au mien:

Vous pouvez voir que j’ai tout préparé: quand je prévois de publier quelque chose, quelles sont mes sources et tout un tas de détails que je ne vous montre pas… J’ai droit à mes petits secrets après tout…

Mon calendrier est rempli comme cela LONGTEMPS à l’avance, et je n’ai jamais à me demander de quoi je vais bien pouvoir parler d’un article à l’autre. Et cela m’évite pas mal de maux de tête!

Votre calendrier éditorial est aussi compliqué que vous le rendez.

Personne ne vous oblige à aller autant dans le détail que moi. Tant que vous arrivez à rester organisés et à planifier à l’avance, votre calendrier éditorial peut être aussi simple que vous le souhaitez!

Littéralement, tout ce que vous avez à faire c’est un calendrier, de décider tous les combien vous pensez pouvoir publier un article (rappelez-vous: qualité avant quantité), et de choisir ce dont vous allez parler et quand.

Même si vous attendez le jour de la publication pour écrire l’article, c’est un million de fois plus facile de s’asseoir en face de son écran et de se lancer dans la rédaction quand on sait de quoi on va parler!

La suite pour vous

Il est temps de mettre un terme à la blog-panique. C’est mauvais pour votre business et c’est mauvais pour votre tension!

Au lieu d’assumer que vous avez tout en main et d’attendre la dernière minute, vous allez commencer à réfléchir à des articles de blog dès maintenant. Vous n’avez même pas besoin de les mettre dans un calendrier éditorial pour le moment, même si on a en réserve des choses qui vous aideront à le faire quand vous serez prêts.

Pour le moment, commencez simplement par garder une liste des sujets possibles. Mettez un petit carnet vers votre ordinateur, ou près de votre caisse, ou sur le lavabo (puisque certains ont leurs meilleures idées sous la douche). À chaque fois que vous pensez à quelque chose d’intéressant à traiter dans votre blog, notez-le!

Rapidement vous aurez une belle et longue liste de sujets parmi lesquels choisir. Et peu importe à quelle fréquence vous publiez un article, vous serez content de les trouver.

Vous avez des trucs et astuce pour trouver l’inspiration de bloguer? Partagez-les dans les commentaires et faites profiter nos lecteurs de votre sagesse créative!