Sélectionner une page

Depuis plusieurs années, l’équipe de Boots & Cats s’est mise au défi d’améliorer sa stratégie d’utilisation d’Instagram pour sa clientèle. On savait qu’en analysant tout ce que l’on fait, on pourrait apporter à nos lecteurs les stratégies et tactiques qui fonctionnent vraiment.

1. Amusez-vous avec votre marque

Chaque plateforme a son style unique et Instagram est plus ludique que les autres.

Vous ne pouvez pas vous contenter de vendre ou de publier des photos de produits. La personnalité de votre marque est essentielle sur Instagram. Découvrez ce qui est fun et intéressant dans votre marque. Voici quelques idées que vous pouvez rendre ludiques :

  • Une mascotte adorable et pertinante
  • Votre ton de message drôle et loufoque
  • Votre culture de bureau décalée
  • Votre code couleur vif et colorés

Quoi qu’il en soit, trouvez quelque chose qui donne à votre marque un petit plus ! Si vous êtes freelance ou auto-entrepreneur, vous pouvez alors aussi tirer parti de votre vie personnelle. Tout le monde aime avoir un adorable compagnon de bureau (le succès de KittyBoomBoom avec mes étudiantes en atteste) ou voir les photos de votre mode de vie nomade.

Quelle que soit la manière dont vous choisissez de communiquer sur votre marque, essayez de vous amuser ! En prime, vous finirez par rendre toute cette création de contenu beaucoup plus agréable.

2. Plus les encouragerez, plus les gens partageront

Vous pensez être les seuls à entendre les mouches voler lorsque vous demandez des réponses sur les médias sociaux ? Que nenni !

Vous savez probablement maintenant que l’engagement est roi sur Instagram. Les messages avec un engagement plus important ont tendance à être mieux classés dans l’algorithme et sont vus par un plus grand nombre de vos fans. Votre objectif devrait donc être d’augmenter le nombre de commentaires sur toutes vos publications.

Mais si vous avez déjà posé une question dans une publication Instagram et que vous avez reçu un bon gros silence en guise de réponse, alors vous pourriez hésiter à réessayer.

On connaît bien ce sentiment… ça nous est arrivé ! Les premières fois où nous avons demandé de répondre dans les commentaires, nos clients ont reçu une ou deux réponses.

Mais nous avons continué à demander parce que nous savions que les commentaires sont l’une des trois clés du succès de l’algorithme d’Instagram et nous voulions battre l’algorithme !

Et comme pour beaucoup de choses dans la vie, plus on persévère, plus on a de chances de voir le succès. Peu à peu, d’autres utilisateurs ont commencé à s’intéresser à nos publications. Chaque fois qu’ils se sont manifestés, nous avons répondu et nous avons essayé de donner un peu de love à leur page. Cet engagement nous a permis de construire une meilleure relation avec eux (et d’apparaître plus souvent dans leur flux) !

Nous avons également appris quelques trucs sur la façon de poser des questions sur Instagram :

  • Posez des questions simples qui n’exigent que des réponses courtes.
  • Posez des questions de type sondage qui ne nécessitent qu’un seul mot, comme « Heure préférée pour publier » : Matin ou soir ? »
  • Demandez des réponses en émoji.

Si vous avez l’impression d’entendre les mouches voler sur vos premières publications, ne vous en faites pas. Continuez à mesurer le contenu que votre audience aime et ce à quoi elle répond ; et continuez à poser des questions.

3. Les stories suscitent l’engagement

En parlant d’engagement, une autre leçon importante que nous avons apprise sur Instagram est que les stories sont excellentes pour encourager les réponses et stimuler l’engagement.

L’astuce est la suivante : votre story doit comporter un appel à l’action. Demandez à vos fans de faire quelque chose, que ce soit de participer à un sondage, de répondre à une question ou de vous envoyer un message direct pour avoir plus d’informations.

Cette pratique peut être très utile si vous partagez votre contenu comme votre blog ou votre podcast ou si vous partagez de nouvelles offres ou promotions. Proposez à vos visiteurs de vous envoyer un message privé pour obtenir le lien et vous ouvrirez ainsi une conversation directe avec eux.

4. Les stories ont besoin d’une stratégie

En parlant des stories d’Instagram, nous avons également appris que, tout comme pour votre flux, vous avez besoin d’une stratégie pour en tirer le meilleur parti.

Comme presque tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux, il est important de pouvoir mesurer vos efforts et de suivre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Et c’est vraiment difficile à faire si vous n’avez pas de stratégie !

Lorsque nous avons commencé à publier des stories pour nos clients, nous les partagions au petit bonheur la chance, lorsque l’idée nous venait. C’était fun et nous avons certainement constaté un engagement, mais nous n’avions pas nécessairement de méthode de suivi pour savoir si ces stories permettaient de faire grandir notre audience Instagram.

L’élaboration d’une stratégie pour les stories ne doit pas nécessairement prendre beaucoup de temps. La dernière chose que vous voulez, c’est de créer une stratégie longue et compliquée qui vous prendra encore plus de temps à exécuter !

On vous recommande plutôt de suivre les étapes suivantes :

  • Choisissez quelques raisons pour lesquelles vous créez des stories. Les utilisez-vous pour annoncer des choses, pour partager vos coulisses ou pour donner un avant-goût de votre expertise ?
  • Déterminez comment vous allez mesurer leur succès. Quelles indicateurs allez-vous suivre dans les statistiques de vos stories ?
  • Déterminez à quelle fréquence vous souhaitez publier. Les stories durent 24 heures, vous n’avez donc pas besoin de les partager constamment pour voir leurs résultats. Choisissez plutôt des intervalles réguliers pour les partager. Cela permet de former votre public à regarder sur votre story et de le garder engagé.

Selon certaines prévisions, les stories vont devenir encore plus populaires que le flux Instagram. Si vous n’avez pas encore commencé à les utiliser, c’est le moment de vous jeter à l’eau.

5. Tous les hashtags ne sont pas égaux

Les hashtags sont pratiquement obligatoires si vous voulez obtenir des résultats sur Instagram. Mais, devinez… Lancer des hashtags au hasard dans un post, c’est tellement 2014.

Aujourd’hui, vous devez être stratégique avec vos hashtags. On a arrêté d’utiliser arbitrairement les hashtags que l’on aimait bein et on a pris le temps de rechercher, de mesurer et d’utiliser différents hashtags sur différents posts.

Nous sommes passés de hashtags qui n’apportaient aucune contribution à nos impressions à des hashtags qui sont parmi les meilleurs contributeurs à notre portée organique.

Lorsque vous utilisez des hashtags, veillez à toujours vérifier les informations contenues dans vos publications. Il est également utile de diviser vos hashtags en plusieurs groupes différents afin de pouvoir varier l’audience que vous touchez avec vos images et de mesurer quels hashtags fonctionnent le mieux.

6. La publication n’est qu’une partie de l’équation

On vous a déjà un peu laissé comprendre que publier était important, mais, Instagram, c’est bien plus que le simple fait de publier de jolies photos tous les jours.

Si vous que l’utilisation d’Instagram soit utile pour votre entreprise, engager avec vos abonnés et les autres utilisateurs de la plateforme est non-négociable.

Prendre 15 à 20 minutes chaque jour pour échanger avec d’autres Instagrammeur∙ses a fait monter en flèche les impressions, la portée, les abonnés et le taux d’engagement des comptes de nos clients.

Et si vous vous sentez « trop occupé∙e » pour vous engager dans des conversations, essayez de gagner du temps en créant des messages et en les programmant à l’avance !

7. Remettez tout en question

La curiosité peut faire ou défaire votre succès. Ne vous souciez pas d’être débutant∙e ou d’avoir l’impression que vous devriez être « plus haut / plus grand / plus loin », car vous ne ferez que vous battre et ralentir votre croissance.

Laissez plutôt votre curiosité vous guider et remettez toujours en question ce qui se passe, sans porter de jugement.

Par exemple, lorsque l’on a commencé à tester des stories, on aurait pu dire « On passe beaucoup de temps sur ces stories et elles ne créent pas d’engagement ou de traffic, arrêtons tout« .

Mais au lieu de cela, on s’est demandé, avec curiosité : « Pourquoi cela n’a-t-il pas d’impact ? » ce qui nous a fait réaliser que nous avions besoin d’objectifs et de structure autour de nos stories.

Au lieu de nous dire : « Bouh… le compte de [concurrent de notre client] fait TELLEMENT MIEUX que nous!« , nous avons regardé les comptes les plus performants et nous nous sommes demandé : « Que font-ils qui semble fonctionner ? » et nous avons appris.

Poser des questions sans jugement peut conduire à expérimenter avec votre contenu, votre stratégie et votre calendrier éditorial, ce qui permettra d’obtenir plus de données statistiques, ce qui peut conduire à des résultats encore meilleurs.

Chez Boots & Cats, on essaie toujours d’apprendre quelque chose de nouveau… et on espère ce que c’est aussi votre cas!